Près de Rouen, la police lève le blocage du terminal Rubis

Près de Rouen, la police lève le blocage du terminal Rubis

Les pompiers sont juste intervenus pour éteindre des feux de palettes en bois. L'évacuation s'est déroulée dans le calme.

Le
Par : Aurélien Delavaud

Depuis tôt ce lundi 25 septembre 2017, des routiers bloquaient le terminal pétrolier Rubis de Grand-Quevilly (Seine-Maritime). En fin d'après-midi, les forces de l'ordre sont intervenues pour lever sans heurts le blocage.

Le blocage n'aura tenu qu'une journée. Sur place avant l'aube lundi 25 septembre 2017, les routiers qui manifestaient contre la loi travail en bloquant le terminal pétrolier Rubis de Grand-Quevilly (Seine-Maritime) ont été délogés vers 16h30 par les forces de l'ordre.

    • Lire aussi. Grève des transporteurs routiers : les perturbations en Normandie [Replay]

"Pas de heurts, une intervention à l'amiable", commentait sur place un membre de l'état-major de la police départementale. "En effet, nous n'étions pas assez nombreux pour tenir alors on a préféré lève le camp, confirme José Fereira. Mais le combat n'est pas fini !"

Après l'évacuation dans le calme et sans interpellation des manifestants, la police a confirmé qu'elle s'attend à un nouveau blocage du site dès demain matin.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques