En ce moment : Ensemble - Aliocha Schneider Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Corée du Nord: Trump et Kim Jong-Un jouent la surenchère verbale

L'escalade verbale entre Donald Trump et Kim Jong-Un a atteint vendredi un nouveau pic, le président américain qualifiant le leader nord-coréen de "fou" au moment où le régime évoquait un possible essai de bombe H dans le Pacifique.

Corée du Nord: Trump et Kim Jong-Un jouent la surenchère verbale
Le président américain Donald Trump, le 22 septembre 2017 à Huntsville, dans l'Alabama - Brendan Smialowski [AFP]

Il faut privilégier "l'approche raisonnable et non émotionnelle - au lieu d'avoir une cour de récréation où les enfants se battent sans que personne ne puisse les arrêter", a commenté le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Kim Jong-Un de Corée du Nord, clairement un fou qui ne craint pas d'affamer et de tuer son peuple, va être mis à l'épreuve comme jamais!" avait lancé plus tôt M. Trump dans un tweet particulièrement matinal. Ce dernier intervient au lendemain de l'annonce par Washington d'un renforcement des sanctions contre Pyongyang en réponse à la poursuite de son programme nucléaire.

Quelques heures plus tôt, c'est le leader nord-coréen qui s'était livré une attaque très personnelle contre le locataire de la Maison Blanche.

Trump "m'a insulté, moi et mon pays, sous les yeux du monde entier, et a livré la plus féroce déclaration de guerre de l'histoire", a-t-il déclaré, selon une dépêche de l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

"Je disciplinerai par le feu le gâteux américain mentalement dérangé", a-t-il ajouté, deux jours après les propos belliqueux du président américain qui avait menacé, à la tribune de l'ONU, la Corée du Nord de "destruction totale".

La dépêche de KCNA était accompagnée d'une photo montrant Kim Jong-Un assis derrière un bureau et tenant une feuille de papier.

'Escalade'

Le Kremlin a exprimé sa vive inquiétude face aux échanges de "menaces" entre les deux hommes et "l'escalade des tensions". Sur une tonalité similaire, la Chine a demandé vendredi l'arrêt des provocations entre Américains et Nord-Coréens.

En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le chef de la diplomatie nord-coréenne Ri Yong-ho a déclaré aux journalistes que Pyongyang pourrait désormais envisager de faire exploser une bombe à hydrogène en dehors de son territoire.

"Je pense qu'il pourrait y avoir un essai de bombe H d'un niveau sans précédent, peut-être au-dessus du Pacifique", a-t-il dit. "C'est à notre leader de décider, donc je ne sais pas bien", a-t-il toutefois ajouté.

Les déclarations incendiaires du dirigeant nord-coréen sont intervenues peu après que Donald Trump eut annoncé qu'il avait signé un ordre exécutif visant à interdire aux entreprises d'opérer aux Etats-Unis si elles travaillaient dans le même temps avec la Corée du Nord.

Il s'agit de la dernière mesure en date pour tenter d'obliger la Corée du Nord à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique interdits, qui ont connu une spectaculaire accélération ces derniers mois.

La campagne de sanctions est la "dernière chance" d'aboutir à une issue "pacifique" de la crise, a estimé à New York la responsable pour l'Asie de l'Est du département d'Etat américain, Susan Thornton.

Après avoir lancé deux missiles intercontinentaux en juillet, la Corée du Nord a réalisé le 3 septembre un sixième essai nucléaire, affirmant avoir testé une bombe H susceptible d'être montée sur un missile.

'Hystérie militaire'

La Conseil de sécurité de l'ONU a voté dans la foulée un huitième train de sanctions contre Pyongyang.

Certains experts mettent en garde contre l'inefficacité apparente de ces mesures de rétorsion et les risques de la violence toujours plus grande des discours américain et nord-coréen.

"Il y a des choses très dangereuses qui pourraient ressortir de tout cela. Il est temps de s'en écarter, plutôt que de contribuer à les rendre inévitables", a déclaré John Delury, de l'Université Yonsei de Séoul.

Il a ajouté que le discours de Kim, qui s'exprime rarement à la première personne, s'adressait peut-être aussi aux Nord-Coréens.

Publiée vendredi par les journaux nord-coréens, la déclaration a aussi été lue à la télévision par la présentatrice star devant une image fixe de M. Kim à son bureau.

Cette séquence, montrée en boucle, comprenait également des images d'un missile géant sur un pas de tir et de militaires nord-coréens en colère brandissant leur poing et leur arme.

"Je suis sûre que tout le monde va soutenir notre cher chef et protéger notre pays", a déclaré Ri Yong Suk, une Nord-Coréenne rencontrée à Pyongyang par l'AFP et qui avait lu la déclaration de Kim Jong-Un dans un journal.

Au-delà de l'unité affichée pour adopter les sanctions à l'ONU, les grandes puissances restent divisées sur la manière de mettre fin à la crise.

A la tribune de l'ONU, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a estimé que "la négociation" était "la seule solution". "L'hystérie militaire mène non seulement à l'impasse mais aussi à la catastrophe", a abondé Sergueï Lavrov.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre barbecue à gaz
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Corée du Nord: Trump et Kim Jong-Un jouent la surenchère verbale