Un centre d'appel ultramoderne pour les pompiers de Seine-Maritime

Jeudi 21 septembre 2017, Fabienne Buccio, la préfète de Seine-Maritime, va inaugurer le tout nouveau Centre de traitement des appels et Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CTA-Codis) basé à Yvetot. Les bâtiments ont été rénovés et un nouveau logiciel est mis en place. Coût de cette modernisation: cinq millions d'euros.

Un centre d'appel ultramoderne pour les pompiers de Seine-Maritime

Les appels du Sdis sont désormais entièrement traités par informatique pour gagner en efficacité.

Par Gilles Anthoine

Le CTA-Codis est le lieu qui centralise l'ensemble des appels à destination des pompiers. En Seine-Maritime, il est basé à Yvetot, dans les bâtiments du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis). Une infrastructure construite il y a quinze ans et qui avait besoin de modernisation.

Des salles ont été reconstruites (six au total sur 350 m2). Elles ont été insonorisées et équipées de matériel informatique ultramoderne. Le plus gros des changements est immatériel. Le Sdis76 s'est porté acquéreur d'un logiciel. Ce dernier permet d'identifier et localiser tous les appels, ainsi que gérer le matériel et les effectifs sur l'ensemble du département. À tout moment, il est possible de savoir en temps réel combien de pompiers sont mobilisés, avec quels engins et à quel endroit. Cette modernisation aura coûté cinq millions d'euros en incluant le prix de la formation des pompiers et l'équipement des 79 casernes du département.

Inauguration officielle le jeudi 21 septembre 2017

La nouvelle structure est opérationnelle depuis mai 2017, après neuf mois de travaux. Des travaux qui sont passés inaperçus puisque l'activité des pompiers ne s'est pas arrêtée. La période de rodage étant maintenant passée, le système est pleinement opérationnel. Les locaux seront inaugurés officiellement jeudi 21 septembre par Fabienne Buccio, préfète de Normandie et de Seine-Maritime.

Plus de 73 000 interventions par an

En 2016, les pompiers de Seine-Maritime ont reçu 271 100 appels pour 73 178 interventions sur le terrain. Pour l'essentiel, il s'agit de secours à victime (83%), suivi des incendies (8 %), d'opérations diverses (8 %) et de risques technologiques (1 %). Le territoire seinomarin est maillé par 79 casernes, 970 véhicules et 56 bateaux, navires et vedettes. En Seine-Maritime, on comptabilise 2 734 sapeurs-pompiers volontaires, 900 sapeurs-pompiers professionnels et 252 personnels administratifs, techniques et spécialisés.

Galerie photos

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES