Travaux du tramway à Caen en 2018 : à quoi faut-il s'attendre ?

Travaux du tramway à Caen en 2018 : à quoi faut-il s'attendre ?

Le tramway sur pneu de Caen (Calvados) arrêtera de fonctionner au 31 décembre 2017. © MCN

Le
Par : Maxence Gorréguès

Lundi 1er septembre 2017, le boulevard Leclerc du centre-ville de Caen (Calvados) est devenu piéton. Le début de modifications profondes jusqu'à l'été 2019 pour aménager le nouveau tramway de Caen.

À quatre mois de l'arrêt définitif, le 31 décembre 2017, du tramway actuel qui relie le nord au sud de Caen (Calvados) en passant par le centre-ville, tous les acteurs concernés sont d'accord sur un point : l'agglomération s'apprête à vivre un bouleversement. Il va s'accompagner de nombreux désagréments et, pour en limiter au maximum le nombre, il n'est qu'une seule solution : l'information.

La communauté d'agglomération Caen la mer a d'ores et déjà prévu de lancer six ambassadeurs dans les rues. "Leur mission sera d'informer aussi bien les usagers des transports en commun que les riverains ou les automobilistes qui viendraient à se poser des questions, précise Joël Bruneau, le maire de Caen. C'est un défi à relever, même si ça va être pénible par moments. Une ville sans travaux, c'est une ville qui meurt !"

3 500 personnes à déplacer

Les commerçants installés le long du boulevard Maréchal Leclerc en centre-ville ont eu un avant-goût de ce que les Caennais vont devoir endurer pendant les travaux de janvier 2018 à juillet 2019. Pour piétonniser définitivement cet axe, les stations qui s'y trouvaient ont été déplacées rue de Bernières. Non sans conséquence pour les usagers des environs qui, aux heures de pointe, se sont bien rendu compte du changement. "Ce sont 3 500 personnes par jour qui montent ou descendent des bus à cet endroit, précise Bruno Guégan, directeur de Kéolis, la société qui opère Twisto, le réseau de l'agglomération. Une telle modification entraîne forcément des changements d'habitude et des inconvénients pour certains."

Reste que nombre d'éléments clés sont encore en suspens pour anticiper au mieux et dès maintenant les travaux qui perturberont largement le quotidien des Caennais à partir du 2 janvier prochain. D'ailleurs, si un site Internet dédié a été créé (www.tramway2019.com), impossible d'y trouver un agenda précis des chantiers à venir, ni des rues ou des secteurs concernés. Il semble toutefois acquis que des rues ne se trouveront pas fermées ou réservées exclusivement aux bus de façon permanente.

Changement de délégataire

L'arrêt du tramway au 31 décembre de cette année signe la fin du contrat liant l'opérateur à l'agglomération. Autrement dit, Keolis est loin d'être assuré de rester dans le jeu début janvier. L'opérateur actuel est candidat à sa succession mais doit faire face à deux géants des transports : Transdev (Veolia) et Ratp Dev. Le délégataire retenu par les élus de Caen la mer sera connu le 28 septembre prochain. Les 640 salariés de Keolis connaîtront alors le nom de leur futur patron.

Difficile donc de se projeter concrètement et surtout définitivement. Les principaux points de frictions se trouveront inéluctablement le long du tracé du trame qui coupera Caen en deux du nord au sud, comme c'est le cas actuellement. "Nous sommes obligés d'attendre le 28 septembre pour dévoiler l'intégralité du dispositif que nous mettrons en place pour décongestionner au maximum les axes de circulation, annonce Rodolphe Thomas, vice-président en charge des transports à Caen la mer. Nous ferons aussi des propositions à l'ensemble des usagers à l'automne". La promesse est lancée.

Les travaux à venir jusqu'à la fin de l'année 2017

    • rue de Geôle à une voie au niveau de la place de la Mare de juin à décembre 2017
    • alternat rue de Geôle jusque mi-septembre 2017
    • alternat par tronçon rue du 19 mars 1962 de mars à octobre 2017
    • avenue Père Charles de Foucault : réduction de la chaussée durant 1 semaine en octobre 2017
    • rue de la Concorde, du 16 au 20/10 travaux de nuit (à confirmer)
    • avenue de la charité, semaines 40 et 41, tranchées
    • rond-point Montalivet/Hamelin : réduction du nombre de voies fin août
    • réduction à 1 voie quai Hamelin (entrant) + rue Rosa Parks (entrant) en septembre 2017
    • quai Hamelin en suis unique (sortant) en octobre – novembre 2017
    • réduction à une voie sur le boulevard Henri Becquerel et neutralisation de la piste cyclable d'octobre 2017 à janvier 2018 (essentiel des travaux en novembre)
    • mise en impasse de la rue Antoine Cavelier de juillet à septembre 2017
    • réduction du nombre de voies rue Jules Oyer de septembre à novembre 2017
    • rue Claude Bloch de mi-octobre à mi-novembre, impact circulation à préciser


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques