En ce moment : BONES - IMAGINE DRAGONS Ecouter la radio

Caen. Admission post-bac : "On tire au sort l'avenir" témoigne un Caennais

En France, 87 000 lycéens sont toujours dans l'attente de l'admission d'un de leurs voeux post-bac. Une situation "injuste et révoltante" selon Loris Pena, de l'Union nationale lycéenne du Calvados.

Caen. Admission post-bac : "On tire au sort l'avenir" témoigne un Caennais
Dans le Calvados, de nombreux lycéens sont toujours sans formation. - Dorine Goth

C'est un véritable casse-tête. En France, ils sont encore 87 000 bacheliers en attente de réponse favorable à leurs voeux d'études supérieures formulés sur la plate-forme admission post-bac, malgré le troisième tour d'admission qui se tenait le vendredi 14 juillet 2017.

Une situation que dénonce l'Union nationale lycéenne du Calvados. "On tire au sort l'avenir de milliers de bacheliers, c'est injuste et révoltant", s'insurge Loris Pena du syndicat. Sur certaines filières dites "tendues", comme STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), Info-communication ou Droit, les bacheliers sont en effet tirés au sort. Une méthode contestée.

L'attente, toujours l'attente

Pour les lycéens sans formation, une longue attente semble se dessiner. Pauline Debray, bachelière du lycée Rostand à Caen, est toujours en attente d'une formation malgré la formulation d'un voeu en licence de Sciences et vie de la terre à l'université de Caen. "J'ai suivi tous les conseils et j'ai formulé des voeux normalement non sélectifs. Pourtant, je suis toujours sur liste d'attente pour cette formation", se désole-t-elle.

Pauline Debray est toujours dans l'attente d'une formation

Certains tentent la procédure complémentaire. "Je me suis inscrite pour des formations complémentaires, mais là aussi, il faut attendre que des places se libèrent", complète-t-elle. Ouverte jusqu'au samedi 30 septembre 2017, elle leur permet de formuler de nouveaux voeux pour des formations disponibles. Problème: elles ne correspondent pas toujours à leur orientation. L'an dernier, à la même époque, ils étaient 2 327 à ne pas avoir d'affectations.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Admission post-bac : "On tire au sort l'avenir" témoigne un Caennais