Transfert: le PSG s'offre un cador avec Dani Alves

Transfert: le PSG s'offre un cador avec Dani Alves

Le défenseur brésilien de la Juventus Dani Alves lors du match face au Real Madrid en finale de la Ligue des champions, le 3 juin 2017 à Cardiff © Ben STANSALL [AFP/Archives]

Le

Du lourd! Après le méconnu Yuri Berchiche, le Paris SG a recruté un autre défenseur latéral, mais cette fois d'un tout autre calibre: le Brésilien Dani Alves, trois Ligues des champions avec Barcelone sur son CV, s'est engagé mercredi pour deux saisons avec le club français.

Le PSG a twitté une courte vidéo intitulée "Bemvindo Dani Alves" ("bienvenue Dani Alves" en portugais) où l'on voit le joueur floquer lui même un maillot portant le numéro 32, qui était celui de son compatriote David Luiz, reparti à Chelsea l'été dernier. Puis Dani Alves, se retourne, veste en jean sur le dos, montre son maillot face caméra, et lance tout sourire "Ici c'est Paris" avec un léger accent.

Le nouveau venu se dit "extrêmement heureux" de s'engager au PSG dans un communiqué sur le site du club. Il explique avoir "mesuré de l'extérieur la formidable croissance de ce club, devenu une place forte du football européen". "Croyez-moi, je viens aussi à Paris pour gagner", conclut-il.

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG se dit "ravi et très fier d'accueillir" le Brésilien. "Son exigence et son énergie vont beaucoup apporter à notre groupe et nos fans vont adorer la rage de vaincre qui ne cessera jamais d'animer Dani", poursuit le boss du PSG.

Alves, 34 ans depuis le 6 mai dernier, arrive libre de la Juventus Turin avec qui il a résilié son contrat, un an seulement après avoir rallié l'Italie en provenance du Barça.

La presse évoque un salaire brut annuel au PSG de près de 14 M EUR pour le Brésilien, marié depuis peu à la top-model espagnole Joana Sanz.

Leadership et bonne humeur

Le natif de Juazeiro, qui compte 100 sélections avec le Brésil, est loué pour son leadership, sa bonne humeur et son expérience. Le PSG, qui s'offre une référence au poste de latéral droit, était obligé de réagir après la perte de sa couronne de champion de France et sa terrible déroute à Barcelone en huitième de finale retour de Ligue des champions (6-1).

En attirant le finaliste (avec la Juventus Turin) de la dernière édition de la C1, le PSG signe aussi un joli coup sur le marché des transfert, car l'arrivée du Brésilien à Paris est une surprise. Alves a en effet longtemps été annoncé en partance pour Manchester City, où il aurait retrouvé son entraîneur à Barcelone Pep Guardiola, avec qui il a remporté la Ligue des champions en 2009 et 2011.

Ce renfort ouvre la porte à un départ de Serge Aurier, qui a beaucoup fait parler de lui pour raisons extra-sportives depuis son arrivée au PSG en 2014 (condamnation, dont il a fait appel, à deux mois de prison ferme après une altercation avec des policiers, insultes visant son entraîneur Laurent Blanc sur le réseau social Periscope, suspension pour trois matches par l'UEFA après des insultes visant un arbitre...). Le latéral ivoirien a, selon plusieurs médias, des envies d'ailleurs.

En cas de départ de l'ancien Toulousain formé à Lens, Alves se retrouverait en concurrence avec le Belge Thomas Meunier, auteur d'une première saison plutôt satisfaisante à Paris, mais qui revient d'une opération à la cheville gauche.

Grinta

Compatriote du capitaine Thiago Silva, de l'autre défenseur central Marquinhos et de l'ailier Lucas, Dani Alves est la deuxième recrue de l'été pour le PSG, qui avait déjà annoncé la semaine dernière l'arrivée du Basque Yuri Berchiche, en provenance de la Real Sociedad.

Berchiche, 27 ans, jamais appelé en sélection espagnole, remplace pour sa part dans l'effectif parisien un autre Brésilien, Maxwell, qui a pris sa retraite de joueur et est pressenti pour rejoindre la direction sportive parisienne.

Les deux joueurs sont deux forts caractères, susceptibles d'apporter un peu de leur 'grinta' à un Paris SG qui est accusé d'en manquer depuis le départ des charismatiques David Luiz et Zlatan Ibrahimovic, lors d'un été 2016 désastreux au niveau du mercato. En plus de ces départs non compensés, le PSG avait alors fait venir quatre joueurs dont trois, Hatem Ben Arfa, Grzegorz Krychowiak et Jese, n'ont pas réussi à s'imposer lors de leur premier exercice.

Le recrutement d'Alves est enfin le premier "coup" du nouveau directeur sportif du Paris SG, l'expérimenté Antero Henrique, qui a rejoint le Paris SG début juin avec comme plan de vol, notamment, d'"optimiser la compétitivité du groupe professionnel".

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques