Football (Ligue 1) : Naufrage de Caen face à Nantes et avenir en pointillés (0-2)

Football (Ligue 1) : Naufrage de Caen face à Nantes et avenir en pointillés (0-2)

Patrice Garande et Julien Féret peuvent regarder l'avenir avec inquiétude. Le SM Caen va très mal. © Aline Chatel

Le

Ça se complique pour le Stade Malherbe de Caen, qui s'est incliné ce soir (0-2) à domicile face au FC Nantes, lors de la 34e journée de Ligue 1. Totalement amorphes, les Normands n'ont jamais réellement pris par au match et voient la zone rouge de plus en plus près avec un calendrier défavorable. Descendre en L2 devient cette fois, une vraie possibilité.

Catastrophique.Tel est le triste mot pour définir la prestation du SM Caen, ce samedi soir 22 avril 2017. Il a fallu attendre la 45e minute pour voir la première frappe cadrée de la part des caennais, par le biais d'une frappe enveloppée de Karamoh à 25m, contrée par le portier nantais. Dans un début de rencontre mené par Nantes avec trois occasions nettes, c'est finalement Bamou qui donne l'avantage aux Canaris en trouvant le chemin des filets une première fois du pied gauche (28') puis double la mise huit minutes plus tard (34') de la tête sur un bon service de Léo Dubois.

La bronca de d'Ornano et l'arrêt d'encouragements du MNK

Au retour des vestiaires, le silence s'abattait sur la pelouse de d'Ornano avec un arrêt complet des encouragements du MNK, logiquement fâché par la nom combativité des normands en première période. Karamoh tente bien de réagir mais manque l'occasion seul face à la cage adverse (61'). Sifflés une première fois par ses supporters, les caennais n'ont eu aucune réaction. De quoi voir les tribunes du Stade d'Ornano se vider petit à petit. Avec pas moins de deux tirs cadrés sur un total de treize tentatives, les caennais se sont finalement inclinés 2-0 face à un FC Nantes bien plus costaud et plein d'envie. 

Un flagrant manque d'envie et un maintien très incertain

L'objectif du maintien s'éloigne de plus en plus dans les têtes caennaises. Auteurs d'un match désastreux, il faudrait maintenant 4 succès dans les 4 dernières rencontres de Ligue 1 pour le SMC pour se maintenir. Il faudra réaliser une grosse opération face à Marseille puis Rennes à domicile et aller chercher des points à Toulouse puis au Paris-Saint-Germain. La tâche s'annonce véritablement difficile...

Le fait du match.

A la 61e minute, Karamoh rate l'immanquable face à Dupé. À hauteur du point de penalty, et seul face au portier nantais, Karamoh voit le ballon s'écraser sur son tibia pour finalement le voir finir dans les tribunes. Une belle occasion pourtant de réduire la marque et pourquoi pas relancer le match a 30 minutes du coup de sifflet final. Mais le manque d'envie et le manque de justesse technique n'a pas permis aux caennais de sortir la tête de l'eau.

L'homme du match.

Yacine Bammou (FC Nantes) :  Auteur d'un doublé dans cette 34e rencontre de Ligue 1 a fait mal aux caennais. Une première fois du pied gauche, puis une seconde de la tête, l'attaquant nantais s'est largement exprimé et a dominé la défense rouge et bleue. 

Fiche technique :

SM Caen : Vercoutre, Yahia, Ben Youssef, Da Silva, Bessat, Féret, Delaplace, Rodelin (Tell 75'), Karamoh, Diomande (Makengo 58') , Santini. Entr : Patrice Garande.

FC Nantes : Dupé, Carlos, Dubois, Djidji, Lima, Pardo (Iloki 69') , Rongier, Harit (Oliveira 64'), Gillet, Bammou (Stepinski, 89'), Thomasson. Entr : Sergio Conceicao.

Buts : Bammou (28e. 34e) pour Nantes


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques