Attentat à Stockholm : ce que l'on sait

Attentat à Stockholm : ce que l'on sait

Les secours sur les lieux de l'attentat au camion bélier en plein centre de Stockholm, le 7 avril 2017 © Jonathan NACKSTRAND [AFP]

Le

Une attaque au camion-bélier a fait plusieurs morts et des blessés vendredi dans le centre de Stockholm. Voici ce que l'on sait :

Un camion fou

Un poids lourd fonce vers 13H00 GMT sur les piétons au croisement de Klarabergsgatan, une artère du centre-ville, et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale suédoise, Drottningsgatan.

Il finit sa course en s'encastrant dans la façade du grand magasin Åhléns. Une épaisse fumée commence à s'en dégager.

"Ça a fait le même bruit qu'une bombe qui explose et de la fumée a commencé à s'échapper de l'entrée principale" de ce magasin Åhléns, a déclaré au quotidien Aftonbladet un témoin de la scène, Leander Nordling, 66 ans.

Les lieux sont rapidement entourés par la police d'un périmètre de sécurité, et des hélicoptères survolent le centre-ville.

Plusieurs morts

"Il y a des morts, et beaucoup de blessés", a indiqué à l'AFP une porte-parole des services de sécurité suédois (Säpo).

Des blessés sont soignés sur place par les secours.

Les services de sécurité ont brièvement mis en ligne un communiqué où ils parlaient d'"au moins deux morts", mais l'ont presque immédiatement retiré.

"Il y a beaucoup de blessés (...) et des informations selon lesquelles il y a des morts. Nous ne pouvons pas à l'heure actuelle confirmer le nombre de blessés et de morts", a déclaré un responsable de l'enquête, Dan Eliasson.

"Plusieurs personnes sont blessées et il y a également des morts", écrivait la police dans un communiqué.

Un attentat

"La Suède a été attaquée", a déclaré le Premier ministre suédois Stefan Löfven, cité par les médias du pays. "Tout laisse penser à un attentat", a-t-il ajouté.

La porte-parole des services de sécurité a indiqué que ceux-ci étaient désormais à la recherche de "celui ou ceux qui sont derrière cet attentat".

Le camion "a été volé à l'occasion d'une livraison à un restaurant", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'entreprise de transports Spendrups, Rose-Marie Hertzman.

La police suédoise a quant à elle indiqué que le chauffeur du camion n'avait pas été retrouvé.

"Nous n'avons pas de contact avec celui ou ceux qui conduisaient le véhicule", a déclaré le responsable policier de l'enquête, Dan Eliasson.

La police a montré des images de video-surveillance montrant un homme relativement jeune portant une capuche noire, filmé à proximité immédiate des lieux de l'attentat.

Ville morte

Après l'attaque, la circulation dans le métro a été entièrement arrêtée, de même que celle des bus et tramways dans le centre.

La police a appelé, via internet et des hauts-parleurs dans les rues, les habitants à rentrer chez eux dans le calme et à éviter les rassemblements de foule.

L'attentat a eu lieu au niveau de la station T-Centralen, par laquelle passent toutes les lignes de Stockholm.

"Le trafic du métro est arrêté. Les trains de banlieue quittent la capitale et déposent les voyageurs pour revenir vides", a écrit la police de Stockholm sur Twitter.

Le centre-ville se vidait complètement, les Stockholmois rentrant chez eux à pied et les magasins baissant tous rideau, a constaté une journaliste de l'AFP.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques