La place de l'hôtel de ville de Sotteville-lès-Rouen va s'offrir un lifting

La place de l'hôtel de ville de Sotteville-lès-Rouen va s'offrir un lifting

La place des piétons et le retour de la verdure sont deux priorités du projet. © JNC international

Le
Par : Aurélien Delavaud

Le mardi 4 avril 2017, les gagnants de l'appel à projet ont présenté le futur visage de la place de l'hôtel de ville de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). Un projet estimé à 4,5 millions d'euros pour dynamiser le commerce et favoriser l'intermodalité des transports.

À Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), la grande place de l'hôtel de ville est restée dans son jus depuis le début des années 1970 et la fin de la reconstruction d'après-guerre. Pourtant, les besoins et les habitudes de ceux qui l'utilisent au quotidien ont largement évolué depuis. C'est la raison pour laquelle la municipalité et la Métropole Rouen Normandie décident de lui offrir un grand lifting.

Une deuxième jeunesse

Après un appel à candidature et les délibérations d'un jury, c'est finalement le projet du groupement JNC International Agence Sud et V2R Ingénieurs qui a été retenu pour redonner une deuxième jeunesse à cet espace public qui accueille notamment "le cinquième plus grand marché de France tous les dimanches", selon Luce Pane, la députée-maire de la ville.

Si un design plus contemporain et un retour de la verdure sont à l'ordre du jour, le premier objectif de ces travaux est de remettre l'intermodalité des transports au centre de la place. Cela passe notamment par le fait de garder du stationnement gratuit mais aussi en accordant une grande importance aux déplacements à pieds, notamment ceux des élèves qui vont et viennent aux alentours du lycée Marcel Sembat.

Un projet à 4,5 millions d'euros

La nouvelle configuration devrait aussi redynamiser l'activité commerciale, pour les commerçants sédentaires comme pour ceux des marchés des jeudis et dimanches matins. Le jury a par exemple accordé une grande importance au fait que ces activités puissent être maintenues pendant la phase de travaux, "même s'il faudra sûrement trouver des ajustements ou quelques déplacements", reconnaît Luce Pane.

Cette phase de travaux, justement, devrait s'étaler sur 14 mois entre mars 2018 et mai 2019. Le coût du projet, lui, est estimé à 4,5 millions d'euros et devrait être assumé conjointement par la ville et par la Métropole.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques