En ce moment : LONGTEMPS - AMIR Ecouter la radio

Rouen. Erasmus a 30 ans : à Rouen, les étudiants regardent toujours vers l'Espagne et l'Allemagne [INFOGRAPHIE]

Le programme Erasmus, qui permet aux étudiants de passer un semestre ou une année dans un autre pays d'Europe, a fêté ses 30 ans lundi 9 janvier 2017. L'occasion de faire le bilan à l'université de Rouen (Seine-Maritime).

Rouen. Erasmus a 30 ans : à Rouen, les étudiants regardent toujours vers l'Espagne et l'Allemagne [INFOGRAPHIE]
En 17 ans, plus de 3000 étudiants de Rouen (Seine-Maritime) ont profité du programme Erasmus pour rejoindre un autre pays d'Europe. - Université de Rouen

Depuis 30 ans, les étudiants français peuvent, dans le cadre de leurs études supérieures, rallier un pays d'Europe pour un semestre ou une année. Une possibilité offerte par le programme Erasmus, fondé en 1987 et qui a fêté lundi 9 janvier 2017 ses trois décennies d'existence.

Si cela fait 30 ans que ça dure, le programme a été mis en lumière en 2002, avec la sortie de L'Auberge espagnole, le film de Cédric Klapisch, qui conte l'histoire de Xavier, étudiant en sciences économiques qui rejoint l'autre côté des Pyrénées et va vivre avec d'autres étudiants venus de toute l'Europe.

3 121 bénéficiaires depuis 2000

À l'université de Rouen (Seine-Maritime), qui vient quant à elle de fêter ses 50 ans, le programme connaît un succès qui va crescendo. En 2000/2001, ils étaient 84 étudiants à rallier l'un des 33 pays d'Europe possibles et l'une des 325 universités partenaires pour y suivre une partie de leurs études. En 2016-2017, ils sont 263. En tout, en 17 ans, 3 121 étudiants ont fait rimer leurs cursus avec Erasmus. "Le dispositif se développe de plus en plus, confirme Anne Dandeville, directrice adjointe du service relations internationales à l'université. Il monte également en puissance avec la création de formations où la mobilité internationale est obligatoire, comme l'école d'ingénieurs Esitech."


 

L'Espagne en tête

Les destinations privilégiées par les étudiants restent les mêmes: l'Espagne d'abord, l'Italie et l'Allemagne ensuite puis la Pologne et l'Angleterre, malgré le Brexit. Petite nouveauté: les pays d'Europe de l'Est ont la cote, Anne Dandeville citant les universités "de Bratislava, de Prague ou de nombreuses en Pologne".

Si de plus en plus de Rouennais partent à l'étranger, la réciproque n'est plus tout à fait vraie. La faute aux attentats: "Ils ont eu un impact sur la venue des étudiants étrangers." 222 sont venus à Rouen en 2014 contre 185 cette année.

Découvrir l'Amérique latine et l'Asie

Au-delà de cette mobilité européenne, les étudiants aspirent désormais à découvrir d'autres contrées hors-Europe. Une soif d'exploration qui se traduit par de nombreuses demandes pour rallier le Brésil et la Corée du Sud. À quand l'auberge brésilienne?

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Erasmus a 30 ans : à Rouen, les étudiants regardent toujours vers l'Espagne et l'Allemagne [INFOGRAPHIE]