Après 10 mois d'enquête, un trafic de drogue démantelé en Normandie

Après 10 mois d'enquête, un trafic de drogue démantelé en Normandie

De l'argent et de la drogue ont été saisis, ainsi que du matériel servant au trafic. © Gendarmerie Nationale

Le
Par : Célia Caradec

La gendarmerie de Cherbourg (Manche) vient de terminer une enquête sur un important trafic de drogue, menée entre avril et décembre 2016. Vingt-trois personnes ont été interpellées, douze écrouées, sur les régions de Rouen (Seine-Maritime), Cherbourg et Valognes.

C'est un important trafic de drogue, qui a demandé dix mois d'investigation, qui vient d'être mis au jour par les gendarmes du groupement de Cherbourg-en-Cotentin (Manche). Il porte sur de la cocaïne, de l'héroïne et du cannabis. Au total, 23 personnes ont été interpellées, dont 12 placées en détention provisoire, et 27 consommateurs identifiés.

Trois filières identifiées

D'avril à décembre 2016, les enquêteurs sont parvenus à identifier trois filières différentes, dans lesquelles l'une des personnes interpellée s'approvisionnait.

La première s'articule autour d'un duo de Rouennais qui effectuait des allers-retours deux à trois fois par mois entre Rouen et Valognes pour livrer cannabis, héroïne et cocaïne. 35 gendarmes sont intervenus lors des opérations judiciaires

La seconde est orchestrée par une famille de Cherbourg. Père, mère et enfants revendaient héroïne et cannabis à leur domicile. Elle a mobilisé 37 gendarmes.

La dernière concerne un homme qui s'approvisionnait en héroïne, cocaïne et cannabis auprès d'un fournisseur à Rouen, actuellement en fuite et recherché. Pas moins de 70 militaires ont été mobilisés.

Argent, drogue et Mercedes saisis

Au cours de cette enquête, les différents organes engagés ont saisi :

- 710 g d'héroïne, 35 g de cocaïne, 30 g de cannabis et 800 g de produits de coupe pour l'héroïne
- 7 800 € en liquide et 30 900 euros au titre des avoirs criminels saisis sur compte bancaire
- une voiture Mercedes classe B
- de nombreux téléphones portables et cartes SIM anonymes
- du matériel de conditionnement de la drogue (emballages et balances)

Les équipes cynophiles d'Évreux (Eure), Lisieux (Calvados), Argentan et Mortagne-au-Perche (Orne) ont participé aux opérations. Des équipes de Cherbourg, Valognes, Sainte-Mère-Eglise, Beaumont-Hague, Les Pieux, Avranches (Manche), Rouen et Paluel (Seine-Maritime) ont été mobilisées sur cette enquête.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques