En ce moment : Depasse - NUIT INCOLORE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Les passagers des TGV peuvent enfin surfer sur Internet

Les passagers des TGV pourront enfin surfer sur internet pendant leur voyage, d'abord entre Paris et Lyon, où du wifi gratuit est disponible dès cette semaine, puis progressivement sur l'ensemble des lignes TGV d'ici fin 2017.

Les passagers des TGV peuvent enfin surfer sur Internet
La SNCF a investi 100 millions d'euros pour équiper 300 rames TGV en wifi d'ici fin 2017 - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN [AFP/Archives]

"Internet à bord, les clients l'attendaient, c'est devenu un besoin fondamental", a commenté mardi Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF, lors de la présentation à la presse de ce service, plébiscité à 80% dans les enquêtes clients.

Testé depuis plusieurs semaines sur la ligne Paris/Lyon, et baptisé TGV Connect, il sera officiellement disponible à partir de jeudi.

Avec toutefois du retard, puisqu'en 2015, le président de la SNCF Guillaume Pepy avait promis internet dans "l'ensemble des trains français" d'ici fin 2016. La faute à la "procédure d'achat" du système de connexion et à "la mise en concurrence pour équiper les rames", plus longue que prévu, a-t-il justifié, interrogé par l'AFP.

En 2017, toutes les lignes TGV seront connectées: Bordeaux, Strasbourg, Lille, Rennes, puis Marseille. Les autres trains suivront: "90% des voyages en train seront couverts en 2020", a assuré Guillaume Pepy.

Si c'en est fini de la page internet qui met des heures à s'afficher, pas question pour autant de profiter du trajet pour visionner les dernières sorties cinématographiques.

Le choix de la SNCF est "d'abord d'offrir un accès internet gratuit", a souligné Guillaume Pepy, ajoutant qu'"il faut avoir en tête que 550 personnes ne peuvent pas, au même moment, décider de télécharger un film, ça ne passe dans un aucun réseau wifi, dans aucun réseau 3G/4G".

Ainsi, "une fois qu'on a atteint le quota de données (autorisées), le débit est ralenti", ajoute Pierre Matuchet, directeur marketing de Voyages SNCF.

Troisième tentative

Alors que le train est lancé à 300 km/h, le portail de connexion indique sur une carte où se trouve le train, et quelle est la qualité de la bande passante - bonne, moyenne ou médiocre selon les portions de la ligne. Une autre page propose de commander son repas, avec possibilité de se le faire livrer sans se lever de son siège, ou encore de commander un taxi ou réserver une voiture de location à l'arrivée.

"C'est la troisième tentative dans les TGV, donc on espère que ça sera la bonne", sourit Rachel Picard.

Après un premier essai sur la ligne Paris-Vendôme en 2004, uniquement avec de la 2G, et un deuxième sur la ligne Paris Est vers Strasbourg en 2010, qui utilisait la technologie satellitaire - et proposait de l'internet payant - c'est cette fois un système utilisant les réseaux de téléphonie mobile 3G/4G, et les relayant via le wifi à bord des trains, qui a été choisi.

"On roule à 300 km/h, c'est ça la difficulté", a souligné Rachel Picard.

A cette vitesse, le passage de relais entre deux bornes 3G/4G se fait toutes les 15 secondes. Ainsi, l'opérateur téléphonique Orange a installé des bornes tous les deux ou trois kilomètres le long de la ligne TGV, pour capter le signal wifi.

Installées sur la voiture bar, "on a huit antennes qui récupèrent le signal. Ensuite ce signal on l'agrège, et à travers un réseau de fibres optiques, (...) on le fait circuler dans toute la rame". Puis, dans chaque voiture, quatre antennes wifi transmettent ce signal aux utilisateurs, a expliqué Pierre Matuchet.

"On récupère le signal 3G/4G et on le transforme en wifi, pour stabiliser le signal, pour le rendre plus pur", a-t-il ajouté.

Pour la SNCF, l'équipement des 300 TGV circulant en France, qui dure une semaine pour chacun, coûtera 350.000 euros par rame, soit 100 millions d'euros au total. Orange ne communique pas en revanche sur le montant de l'investissement.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Plestin-les-Grèves, département 22 en Bretagne, à St-Efflam, loue meublés...
Plestin-les-Grèves, département 22 en Bretagne, à St-Efflam, loue meublés... Plestin-les-Grèves (22310) 0€ Découvrir
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
Charmant et spacieux studio
Charmant et spacieux studio Vence (06140) 770€ Découvrir
Automobile
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Les passagers des TGV peuvent enfin surfer sur Internet