Prix Créactifs à Rouen: les jeunes entrepreneurs ont de l'idée

Vendredi 2 décembre 2016, le concours Créactifs récompensait les jeunes entrepreneurs de l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime). 11 d'entre eux ont reçu une enveloppe entre 1 500 et 9 000 € pour les aider à développer leur projet.

Prix Créactifs à Rouen: les jeunes entrepreneurs ont de l'idée

Onze jeunes rouennais ont reçu grâce au prix Créactifs une enveloppe allant de 1 500 € à 9 000 € pour développer leur projet. © Tendance Ouest

Par Marie-Charlotte Nouvellon

Du site de pet-sitting au déménagement à vélo en passant par le coaching sportif à destination des personnes en surpoids, les jeunes entrepreneurs seinomarins ne manquent pas d'idées et de projets à développer. Pour les encourager dans leur démarche, le concours Créactifs de Rouen (Seine-Maritime) a attribué différents prix à 11 d'entre eux, vendredi 2 décembre 2016.

Mélanie Boulanger, présidente du jury, souligne que cette huitième édition du concours "nous a encore offert un beau panel, de belles choses qui réconcilient avec la jeunesse. Plus que l'argent, Créactifs offre un label de création et un véritable accompagnement".

De 1 500 à 9 000 €

Le grand gagnant cette année, Louis Poirrée, décroche par exemple 9 000 € de subvention pour son projet Le Potagiste. Depuis plus d'un an, il promeut dans la région la création et l'entretien de jardins plus respectueux de l'environnement. "Je suis parti d'une association qui aide les particuliers à faire du jardinage avec des produits naturels", raconte le jeune homme de 23 ans.

Aujourd'hui, sa petite entreprise a bien grandi et s'adresse aussi aux élus, aux bailleurs sociaux et même aux promoteurs immobiliers pour intervenir sur les jardins partagés ou dans les lotissements. Grâce au prix, il pourra notamment "acheter un camion digne de ce nom" pour continuer à animer ses ateliers.

"Vos petites idées peuvent se concrétiser en entreprises"

Certains des anciens lauréats, présents lors de la remise des prix, témoignent justement du tremplin que Créactifs a constitué pour eux. "Nous avons commencé tous seuls devant la télé dans mon salon, raconte Thomas Brout, créateur de Normandy Jump. Quand on est arrivé devant les banques en leur expliquant que l'on montait un projet sur les échasses urbaines, le label a servi à assurer notre crédibilité."

Aujourd'hui installé dans la pépinière d'entreprises Seine Créapolis, situé à Déville-les-Rouen (Seine-Maritime), il veut voir dans son parcours le signe que "vos petites idées peuvent se concrétiser en entreprises" avec le bon coup de pouce et le bon accompagnement.

TOP SEINE-MARITIME

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES