En ce moment : PS_JE TAIME - CHRISTOPHE WILLEM Ecouter la radio

Bruxelles (AFP). La Wallonie affirme qu'"il ne sera pas possible de respecter l'ultimatum" de l'UE sur le CETA

Le président du parlement de Wallonie, André Antoine, a affirmé lundi qu'"il ne sera pas possible de respecter l'ultimatum" de l'UE concernant la signature de la Belgique au Traité de libre-échange UE/Canada, le Ceta.

Bruxelles (AFP). La Wallonie affirme qu'"il ne sera pas possible de respecter l'ultimatum" de l'UE sur le CETA
Le président du parlement de Wallonie, André Antoine à Namur, le 14 octobre 2016 - Belga/AFP/Archives

"Ce sera pas possible de respecter cet ultimatum", a dit M. Antoine, à la radio belge RTL. Le président du conseil européen, Donald Tusk a donné dimanche jusqu'à lundi soir à la Belgique --bloquée par la résistance wallone au Ceta-- pour dire si oui ou non elle était en mesure de signer le Traité de libre-échange à la cérémonie prévue jeudi à Bruxelles.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Bruxelles (AFP). La Wallonie affirme qu'"il ne sera pas possible de respecter l'ultimatum" de l'UE sur le CETA