Révolution numérique en Normandie : Shoot, la revue pour les chefs d'entreprise

Révolution numérique en Normandie : Shoot, la revue pour les chefs d'entreprise

Nathan Margot, rédacteur en chef de SHOOT, avec le premier numéro de la revue. © Tendance Ouest

Le
Par : Lucien Devôge

Normandie Web Xperts, association basée à Petit-Quevilly (Seine-Maritime) qui regroupe une centaine d'entrepreneurs du numérique, a lancé mercredi 21 septembre 2016 la revue Shoot. Objectif : accompagner les entreprises dans leur transition numérique. Rencontre avec son rédacteur en chef, Nathan Margot.

Ils n'ont que ces mots à la bouche. Transition numérique par ci, transition numérique par là. Pourtant, nombre de chefs d'entreprises peinent encore à apprivoiser toutes les possibilités offerte par la bête. Depuis plusieurs années, Normandie Web Xperts (NWX), association basée à Seine Innopolis, à Petit-Quevilly (Seine-Maritime), regroupant une centaine d'entreprises du numérique et organisateur chaque année du Summer Festival, initie ces patrons à la révolution numérique et les accompagne sur ce chemin.

Une revue pour "comprendre de quoi le monde de demain sera fait"

Mercredi 21 septembre 2016, NWX a ajouté une nouvelle corde à son arc pour atteindre cet objectif, en lançant la revue Shoot. Son rédacteur en chef, Nathan Margot, salarié de NWX, en résume la genèse : "NWX a vocation à accompagner les entreprises, qui ne sont pas forcément adeptes du numérique, dans leur transition. Puis on s'est dit qu'on allait lancer une revue papier poursuivant le même objectif. Elle s'adresse d'abord aux chefs d'entreprises normands, aux décideurs mais aussi au grand public qui veut comprendre de quoi le monde de demain sera fait."

Une revue papier... pour parler numérique

Premier choc : NWX, chantre du numérique, qui sort une revue... papier. Pourquoi ? "Notre ligne conductrice, c'est d'être pertinent et impertinent, sourit Nathan Margot. Pertinent dans les sujets traités, mais aussi impertinent en prenant tout le monde à contre-pied en sortant une revue papier." Une petite provocation qui a également sa justification pratique : "Notre cible, ce sont les chefs d'entreprises pas forcément à l'aise avec le numérique. Leur imposer une revue de PDF sur plus de 80 pages, ce n'est pas l'idéal."

Des contributeurs et des sujets variés

82 pages exactement, où tous les sujets sont traités. Du 10e art, le jeu vidéo, qui peut être un vecteur d'information et pas seulement une activité de "geek boutonneux" au lien entre intelligence artificielle et éthique en passant par le patrimoine à l'ère du numérique, la diversité est au programme. "Nous sommes allés chercher des contributeurs avec des points de vue totalement différents. Des experts, un journaliste, un universitaire... Le but étant d'aborder des sujets très pointus et de les rendre au maximum accessibles", précise le rédacteur en chef.

Deuxième numéro au printemps 2017

Ce premier numéro, disponible pour l'heure en version numérique sur le site de NWX, sera envoyée à 1500 exemplaires à des acteurs identifiés : chefs d'entreprises, écoles d'enseignement supérieur, universités, bibliothèques, Agence de Développement pour la Normandie... Le premier numéro est offert. La revue sera bi-annuelle. Prochain rendez-vous en avril 2017.

À LIRE AUSSI.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques