JO 2016 : les Normands qui y seront à J-100

JO 2016 : les Normands qui y seront à J-100
Le
Par : Maxence Gorréguès

A 100 jours des Jeux olympiques de Rio, seuls six Normands sont assurés d'être du voyage. Mais d'autres devraient les rejoindre dans cette belle aventure.

Ils sont surs d'y aller
A 100 jours des Jeux, trois Caennais sont sûrs d'être de la partie. Le kayakiste Sébastien Jouve est le premier à avoir obtenu son billet, grâce à une deuxième place lors des championnats du monde à Milan, l'an passé. Fort de trois titres mondiaux et à 33 ans, il fait équipe avec le Nordiste Maxime Beaumont en K2 200 m. Pensionnaire du pôle canoë-kayak de Caen-Hérouville dont il apprécie les structures, il vise une médaille. Avec son partenaire, ils ont misé sur le sprint plutôt que sur la distance.

Sur terre, Caen sera doublement représenté dans le tournoi de tennis de table. Le licencié du club caennais qui évolue en Pro A, Marcos Madrid opérera dans le tableau masculin, après avoir obtenu sa qualification dans la zone Amérique du Sud en mars. Le 188e joueur mondial est entraîné par son coéquipier, Jimmy Devaux, devenu cette année sélectionneur du Mexique. "Cette participation aux Jeux, c'est le fruit d'une histoire d'amitié, puisque Marcos que je connais depuis huit ans, en avait marre d'être seul sur le circuit européen et m'a proposé de le coacher." En fonction du tirage au sort, Marcos Madrid visera à passer au moins deux ou trois tours. Aucune erreur ne sera permise. La première défaite sera synonyme d'élimination.

En basket, les deux joueuses de l'USO Mondeville, Kim Gaucher et Michelle Plouffe, seront du tournoi olympique avec le Canada. Leur qualification s'est dessinée lors de leur victoire en finale du championnat des Amériques en 2015, où elles ont battu Cuba en finale.

Enfin, le Manchois Eric Delaunay est le quatrième athlète normand qualifié pour le Brésil. Le natif de Sain-Lô qui était en reconnaissance à Rio il y a quelques jours encore, représentera la France dans les épreuves de skeet, une discipline de tir sur cible. "J'ai pu constater que les organisateurs ne sont pas encore prêts, notamment au niveau des infrastructures, explique-t-il. Mais c'est une très bonne chose d'être venu pour découvrir le site et m'entraîner dessus".

Ils ont une sérieuse chance d'y aller
Deux basketteuse et un basketteur normands peuvent légitimement rêver de Rio. La Mondevillaise Marine Johannès et la Berruyère Ingrid Tanqueray, native de Caen, devra obtenir son billet avec les Bleues, médaillées d'argent à Londres en 2012, lors du tournoi qualificatif olympique à Nantes du 13 au 19 juin prochains. Les quatre meilleures équipes des douze formations inscrites iront à Rio. On pourrait même ajouter Tony Parker qui a signé sa première licence de basket à Fécamp en 1992, avant de jouer à Déville-lès-Rouen et Mont-Saint-Aignan jusqu'en 1997 et un départ pour l'INSEP.

L'ancien joueur du Caen Basket Calvados et natif de Lisieux, Nicolas Batum, sera dans la même configuration, du 5 au 11 juillet, avec l'équipe de France. Les Bleus seront à Manille aux Philippines pour obtenir le précieux sésame. Ils devront sortir vainqueur d'un tournoi comprenant six équipes, avec la Turquie pour principal adversaire.

La licenciée de l'Entente athlétique Mondeville-Hérouville, Maëva Danois a jusqu'au 10 juillet et les championnat d'Europe aux Pays-Bas pour atteindre les minimas. Âgée de 22 ans et spécialiste du 3 000 m steeple, elle pourrait y parvenir chez elle, lors du meeting d'Hérouville le 16 juin, homologué par la Fédération internationale. Elle doit améliorer son record personnel de six secondes. Sur la piste également, les relayeurs Mamoudou-Elimane Hanne (4x400, Vernon) et Mickael-Meba Zeze (4x100, Val de Reuil) espèrent eux aussi faire partie du voyage.

En badminton, la Russe Natalia Perminova, membre du club de Maromme-Déville-Mont-Saint-Aignan Badminton (MDMSA), en Seine-Maritime, garde ses chances. Mais elle devra écarter sa rivale nationale Ksenia Polikarpova. Elle devrait être fixée début mai.

Il faut ensuite se tourner vers le football féminin pour voir des Normands prétendre à une participation olympique. Native de Mont-Saint-Aignan, Viviane Asseyi qui évolue à Montpellier et Aurélie Gagnet, originaire de Dreux et aujourd'hui en équipe universitaire du Kansas, ont de bonnes chances d'être retenues dans la liste de Philippe Bergeroô. 

La gymnastique pourrait également propulser des Normandes à Rio. Oréane Lechenault et Anne Kuhm (qui était à Londres en 2012), licenciées de l'Elan gymnique rouennais ont notamment participé au test event qualificatif avec l'équipe de France. Danny Rodrigues et Arnaud Willig (Sotteville) ont une toute petite chance de se qualifier.

Il est également probable que le Dieppois Dorian Mortelette, défende ses chances en aviron (deux sans barreur). Reste à sa fédération à le qualifier.

Enfin, en équitation, les Calavdosiens Patrice Delaveau et Pénélope Leprévost et le Sénomarin Kevin Staut espèrent en être dans l'épreuve de CSO.

@MaxGorregues avec @SylvainLetouze et Lucien Devôge


Réagir

1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques