Saint-Lo, -2 °C / 6 °C

Jonathan Martins-Pereira (EA Guingamp), pourrait être le prochain joueur à s'engager avec le SM Caen, en qualité de joker. - eag

Le 14 octobre 2016 à 16:30
Par : Sylvain Letouzé

A la recherche d'un renfort "joker" depuis la clôture du mercato d'été, le SM Caen pourrait, selon nos informations, avoir jeté son dévolu sur Jonathan MARTINS-PEREIRA, défenseur latéral droit de l'En Avant Guingamp (L1).

En plein coeur de l'automne, le SM Caen pourrait avoir achevé sa quête d'entre-deux mercatis. Sans solutions réelles le 31 août dernier, Xavier Gravelaine avait alors déclaré s'en remettre à un "éventuel joker" pour venir renforcer l'effectif de Patrice Garande avant le début du mercato d'hiver. Face au règlement de la LFP, qui stipule que ce joueur doit être sous contrat en France, les solutions proposées ne sont pas légion et comme Alain Cavéglia nous l'a dit, Caen "ne veut surtout pas se tromper". D'autant qu'après quasiment un quart de championnat, certains secteurs de l'effectif caennais n'engagent pas à l'optimisme le plus béat. Dans ces conditions, le trio Garande-Caveglia-Gravelaine concentre ses recherches sur un joueur ayant d'abord l'expérience du niveau et surtout un joueur avec l'état d'esprit collant à celui fait de solidarité et de combat, voulu, développé et cultivé par Patrice Garande depuis sa prise de commandes, en 2012. Autre paramètre essentiel, au delà même d'apporter un plus sur le terrain, la capacité d'adaptation du joueur doit être immédiate. 

Équilibre défensif et CAN 2017

Après avoir passé en revue toutes ces conditions à ce que Xavier Gravelaine n'a cessé de qualifier "d'apport réel", une des cibles approchée par les dirigeants normands est Jonathan Martins-Pereira. En terme de jeu, l'arrivée de ce défenseur droit, permettrait à Romain Genevois, initialement recruté comme défenseur central, de prétendre retrouver son poste de formation et offrir de nouvelles solutions à Garande, avec une charnière à choisir entre lui, Yahia et Ben Youssef. En milieu de terrain, même si Diomandé semble trouver une bonne vitesse de croisière depuis quelques semaines, la CAN 2017 et sa possible sélection en équipe de Côte d'Ivoire ne peuvent pas être un élément pénalisant, Da Silva pourrait retrouver un rôle de sentinelle déjà testé en début de saison. 

Déjà joker en 2015 et pas utilisé par Guingamp

Ne rentrant pas dans les plans d'Antoine Kombouaré, le nouveau coach guingampais qui lui préfère Jordan Ikoko qu'il a emmené avec lui de Lens, Jonathan Martins-Pereira affiche une vraie expérience (plus d'une décennie de carrière en Ligue 1 (3 ans) et Ligue 2 (8 ans) et plus de 200 matchs pros au compteur). Malgré aucun match disputé cette saison, son état d'esprit, loué par ses différents coachs, notamment Jocelyn Gourvennec ou Jean-Marc Furlan qui le qualifiaient comme "le parfait joueur de club", fait de lui un équipier modèle. Enfin, il connait déjà le système de "joker" puisque la saison dernière, en décembre 2015, Martins-Pereira était revenu à Guingamp en position de joker, en provenance de Troyes, pour compenser alors, la blessure de Dorian Levesque. Sans faire de folie mais en manœuvrant avec la polyvalence de certains de ses éléments, le SM Caen, avec Martins-Pereira enrôlé comme joker, pourrait équilibrer un peu plus son secteur défensif. "Plusieurs pistes sont activées, deux postes sont étudiés de très près, pour l'instant, rien n'est fait" nous a déclaré un Alain Cavéglia serein, comme à son habitude, attendant tranquillement l'ouverture du mercato d'hiver. 

S.L


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

L'Agenda avec Fred