Tendance Ouest

Jugé pour un "délit de solidarité", la Ligue des droits de l'Homme se mobilise à Caen

14h17 - 23 septembre 2016

Léopold Jacquens, militant de la Ligue des droits de l'Homme au Havre (Seine-Maritime), comparaissait pour la quatrième fois, ce vendredi 23 septembre 2016 devant la Cour d'appel de Caen (Calvados).

La justice reproche à Léopold Jacquens d'avoir signé des attestations d'hébergement non conformes au bénéfice d'une personne en cours de régularisation. Après avoir été jugé une première fois, puis relaxé, la Cour de cassation avait finalement annulé le dernier jugement...

Pour Etienne Adam, de la section caennaise de la Ligue des droits de l'Homme, on ne peut recréer un "délit de solidarité", qui avait été supprimé par la loi...

La Ligue des droits de l'Homme demande la relaxe : la décision a été mise en délibéré au 26 novembre.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème