En ce moment : Flowers - Miley Cyrus Ecouter la radio

Education prioritaire : une carte à double tranchant dans la Manche

Quatre collèges ruraux feront leur entrée dans le Réseau d'Education Prioritaire en septembre 2015. Mais le collège Cachin, à Cherbourg, sort du dispositif d'aides.

Education prioritaire : une carte à double tranchant dans la Manche

L'Académie de Caen a dévoilé en début de semaine la nouvelle carte de l'Education Prioritaire.

Dans la Manche, le collège des Provinces, à Cherbourg, fait partie des trois "Réseau d'Education Prioritaire +" (REP +), le dispositif qui permet de débloquer plus de moyens humains et financiers pour permettre la mixité sociale de l'établissement.

Quatre collèges "ruraux" font leur entrée dans le dispositif "Réseau Education Prioritaire" simple, le REP : le collège Saint-Exupéry à Sainte-Mère-Eglise, Guillaume Fouace à Saint-Vaast-la-Hougue, le Dinandier à Villedieu-les-Poêles et le Fairage à Périers. Ils ont été sélectionnés selon certains critères. Le taux de boursiers, le pourcentage d'élèves qui habitent en zone urbaine sensibles (ZUS) ou issus de catégorie sociales défavorisées, et enfin le pourcentage d'élèves "en retard" à l'entrée en 6e.

Pour Christophe Prochasson, recteur d'Académie, cela ne signifie pas pour autant que les difficultés sont nouvelles :

Christophe Prochasson

Cachin exclu des REP

Mauvaise nouvelle en revanche pour le collège Cachin, de Cherbourg. Auparavant classé en "Réseau de Réussite Scolaire" (RSS), il sort du dispositif d'éducation prioritaire. Selon le rectorat, les aides seront maintenues pendant quatre ans malgré tout. Mais pour le premier syndicat enseignant, la FSU, il y a de quoi s'inquiéter.

15% des élèves de ce collège sont issus de ZUS, il accueille des jeunes placés dans les trois (bientôt quatre) foyers en périphérie de la Communauté Urbaine de Cherbourg. De plus, les écoles voisines, Doisneau et Jaurès, sortent aussi du dispositif alors qu'elles ont des enseignements spécifiques pour les enfants autistes ou issus de la communauté des gens du voyage. Pascal Besuelle, co-secrétaire départemental de la FSU, craint que l'on ne déshabille Pierre pour rhabiller Paul :

Pascal Besuelle

Rassemblement ce vendredi

"Les moyens de l'éducation prioritaire nous permettent jusqu'ici d'avoir des classes moins chargées, de travailler en groupe, de faire du soutien scolaire, de l'aide aux devoirs... Tout cela va forcément en pâtir et ce sont les élèves en difficulté qui seront les premiers touchés", note Emmanuel Tollot, prof de maths au collège Cachin et délégué syndical SUD.

Parents d'élèves et professeurs appellent à se rassembler vendredi 5 décembre devant le collège, à 17h. Ils boycotteront le conseil d'administration de l'établissement prévu le soir même. Ils seront soutenus par le Front de Gauche, dont les élus pour qui "toute expression d’intransigeance des autorités académiques serait perçue comme un mépris des réalités sociales de notre territoire".

BONUS AUDIO : le reportage de Tendance Ouest

Education prioritaire

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Education prioritaire : une carte à double tranchant dans la Manche