En ce moment : RICH GIRLS - THE VIRGINS Ecouter la radio

Petroplus : le dernier espoir est égyptien

Les employés de Petroplus oscillent toujours entre l’espoir d’une reprise et la crainte de “disparaître” pour de bon.

Petroplus : le dernier espoir est égyptien
Les salariés devant la raffinerie mardi 5 février.

Mardi 5 février, pas moins de cinq repreneurs déposaient une offre pour la reprise du site de Petit-Couronne. Mais, le lendemain, les administrateurs annonçaient qu'aucun des dossiers n'était "recevable en l'état". Conséquence : un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), avec licenciements à la clé, sera amorcé dès le milieu du mois de mars.

Rien n'est joué pour autant. Car la société égyptienne Arabiyya Kek Istithmaraat, désormais soutenue par le gouvernement français, a annoncé que cette décision "ne perturbait pas sa détermination".

Elle devrait lancer les prochains jour un audit complet de la raffinerie, confié à quatre cabinets. Si elle le juge convaincant, elle déposera une offre fin mars. La société libyenne Murzuk Oil serait elle aussi encore sur les rangs. Pour rappel, l'activité de l'usine a été prolongée jusqu'au 16 avril.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Petroplus : le dernier espoir est égyptien