En ce moment : Miss me (when you're gone) - Will LINLEY Ecouter la radio

Elections du PS. "Le Parti Socialiste est abîmé". Une commission d'organisation du congrès doit se réunir pour trancher sur les résultats

Politique. Il y a des turbulences au sein du Parti Socialiste depuis la soirée électorale de jeudi 19 janvier qui devait désigner le nouveau premier secrétaire. Si le PS a annoncé officiellement la victoire d'Olivier Faure, son concurrent, Nicolas Mayer Rossignol conteste les résultats. Il s'en est expliqué lors d'un point presse, vendredi 20 janvier. 

Elections du PS. "Le Parti Socialiste est abîmé". Une commission d'organisation du congrès doit se réunir pour trancher sur les résultats
Nicolas Mayer-Rossignol conteste les résultats du vote au lendemain du second tour pour le poste de premier secrétaire du PS. 

Les socialistes ont continué de se déchirer au lendemain du vote pour désigner leur nouveau premier secrétaire. Chacun des deux groupes a campé sur ses positions. Celui d'Olivier Faure, martèle depuis vendredi 20 janvier, sa victoire validée par la direction du parti avec moins de 400 voix d'avance, tandis que celui de Nicolas Mayer Rossignol, le maire de Rouen, réclame le recomptage des suffrages en raison d'une série d'irrégularités observées lors du vote, le tout sur fonds d'échanges tendus entre militants sur les réseaux sociaux.

Un spectacle qui ne donne pas une très bonne image du PS et qui rappelle de mauvais souvenirs, ceux du congrès de Reims en 2008 où le parti s'était déjà déchiré entre les soutiens de Ségolène Royal et ceux de Martine Aubry. Pour Nicolas Mayer Rossignol, "le Parti Socialiste est abîmé", il faut donc trouver "une porte de sortie politique de cette situation" a estimé le maire de Rouen, vendredi 20 janvier lors d'un point presse à la mi-journée, au côté de ses soutiens.

Nicolas Mayer Rossignol

"Des chiffres sont diffusés avec une proclamation qui n'a fait l'objet d'aucune validation", poursuit l'élu normand, évoquant la nécessité de réunir une commission de recollement pour vérifier la véracité des résultats. "Nous savons qu'il y a eu beaucoup de situations que je vais qualifier d'ubuesque", a déclaré le premier magistrat dénonçant une série d'irrégularités dans le vote de jeudi 19 janvier.

Nicolas Mayer Rossignol

Pourtant c'est bien le PS lui-même qui a annoncé, vendredi 20 janvier, la victoire de l'actuel premier secrétaire Olivier Faure avec près de 51 % des voix. Une commission d'organisation du congrès pourrait finalement se réunir samedi 21 janvier pour évaluer le résultat de l'élection. Le 80e congrès du PS, lui, doit se tenir à Marseille les 27, 28 et 29 janvier 2023.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Elections du PS. "Le Parti Socialiste est abîmé". Une commission d'organisation du congrès doit se réunir pour trancher sur les résultats