En ce moment : Creepin' (feat The Weeknd) - METRO BOOMIN Ecouter la radio

Évreux. Soupçonné du meurtre d'une cycliste dans l'Eure, un homme de 46 ans est remis en liberté

Faits Divers. Un homme de 46 ans, écroué en juin pour le meurtre présumé, en mars, d'une cycliste non identifiée dont le corps n'a pas été retrouvé, a été remis en liberté, selon une information du procureur d'Évreux.

Évreux. Soupçonné du meurtre d'une cycliste dans l'Eure, un homme de 46 ans est remis en liberté
Un homme de 46 ans d'origine polonaise, suspecté du meurtre d'une cycliste dans l'Eure, a été finalement, remis en liberté.

Placé en détention provisoire, le suspect a été remis en liberté il y a quelques jours, confirme le procureur de la République d'Évreux Rémi Coutin. "La juge d'instruction a décidé, au vu du caractère infructueux de l'appel à témoins, d'accéder à la demande formulée par l'avocate du détenu", dont "c'était la première demande en ce sens", a expliqué le magistrat, en précisant que le parquet avait émis un avis favorable.

• Lire aussi. Évreux. Un appel à témoins pour identifier la victime d'un homicide, le suspect derrière les barreaux

"L'homme libéré reste mis en examen. Il est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire national et obligation de pointer très régulièrement dans une brigade de gendarmerie", a souligné M. Coutin, indiquant que "les investigations se poursuivent".

Un appel à témoins lancé en novembre

Un appel à témoins avait été lancé mi-novembre pour tenter d'élucider ce meurtre mystérieux, en vain. "On misait beaucoup sur l'appel à témoins dans un dossier très particulier, sans corps de victime et sans disparition signalée", a commenté le magistrat. Malheureusement, "si des témoignages issus de l'appel à témoins ont été exploités par les gendarmes", cela n'a débouché sur aucun élément concret permettant de retrouver le corps de la victime, a expliqué le procureur.

"C'est un dossier qui présente des fragilités", a souligné M. Coutin. L'homme a été mis en examen en juin des chefs d'"assassinat, recel de cadavre, destruction de preuves et dénonciations mensongères". Mi-mai, une femme s'était présentée à la gendarmerie de Dieppe pour dénoncer un meurtre commis, selon elle, par son ex-compagnon. Elle relatait qu'en mars, ce charpentier d'origine polonaise dont elle venait de se séparer l'avait appelée, "manifestement paniqué et sous l'emprise de l'alcool, pour lui dire qu'il venait de tuer quelqu'un" en voiture.

L'homme se rétractait peu après avant de réitérer ses propos. Selon son ancienne compagne, il lui avait avoué avoir chargé le corps et le vélo dans sa voiture, immatriculée en Pologne, avant de les cacher pour revenir ensuite les enterrer.

Le suspect donne deux versions

À son retour, la cycliste étant toujours vivante, "il l'avait achevée en lui portant plusieurs coups de pelle", selon le récit rapporté par le procureur lors de l'appel à témoins. Deux témoins, dont l'ex-compagne, ont observé des traces de choc sur le véhicule avant que ce dernier ne soit découvert calciné le 12 avril, et déclaré volé par le charpentier le 10 mai.

Interpellé le 21 juin, le suspect a donné lors de sa garde à vue "deux versions diamétralement opposées", selon le procureur : d'abord celle d'"une blague à son ex-compagne afin qu'elle (...) revienne vivre avec lui", avant d'expliquer avoir "bien percuté une cycliste" mais "celle-ci s'était remise et avait pu repartir". Il avait également reconnu avoir lui-même incendié son véhicule.

Avec AFP

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Évreux. Soupçonné du meurtre d'une cycliste dans l'Eure, un homme de 46 ans est remis en liberté