En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

Mondeville. Sa jambe se retrouve coincée entre deux transpalettes : matériel défectueux ou inattention ?

Travail. Une employée de l'entrepôt d'IDMarket à Mondeville s'était blessée le 12 juin 2019, lors de l'utilisation d'un transpalette. Le jugement a été rendu le jeudi 1er décembre, au tribunal de la Presqu'île de Caen.

Mondeville. Sa jambe se retrouve coincée entre deux transpalettes : matériel défectueux ou inattention ?
La jambe de la victime s'était retrouvée entre deux transpalettes, lui occasionnant une fracture ouverte du tibia. - Martine Dubos

C'est une victime handicapée physiquement et très affectée moralement qui s'est présentée le jeudi 1er décembre au tribunal de la Presqu'île de Caen. Elle avait été grièvement blessée à la jambe lors d'un accident survenu le 12 juin 2019, à l'IDMarket de Mondeville.

La victime est malentendante

La jeune femme travaille dans cet établissement depuis dix mois au moment des faits, elle conduit un transpalette. À la barre, elle explique que lors d'un virage, elle se retrouve à devoir faire une marche arrière. Elle ne voit pas un autre transpalette et le percute, malgré les injonctions de son conducteur qui lui crie "stop, arrête".

Il faut dire que la victime est malentendante. Lorsqu'elle se retrouve en marche avant, elle voit l'engin et freine aussitôt. Selon ses dires, l'appareil ne répond pas et sa jambe se trouve coincée entre les deux transpalettes, ce qui lui occasionne une grosse fracture ouverte du tibia. Cette version est contestée par l'employeur, qui affirme que l'accident est dû à un moment d'inattention de son employée.

Conduite sans autorisation

Pour conduire ce genre d'engins, une formation est nécessaire. Lors de son embauche, la jeune femme avait dit qu'elle savait se servir d'un transpalette et qu'elle avait reçu une formation chez son employeur précédent. Elle avait d'ailleurs signé une attestation dans ce sens. Mais au tribunal, elle avoue avoir menti pour obtenir le poste. Des collègues sont interrogés à propos de l'accident, mais les témoignages divergent. Dans un tel cas, il est très difficile de savoir la vérité. Il n'en demeure pas moins que l'employée garde des séquelles importantes de cet accident.

Pour la partie civile, la faute est imputable à l'employeur qui n'a pas vérifié si elle avait vraiment eu une formation. La procureure explique qu'effectivement, il y a un manquement au niveau formation de la part d'IDMarket. Pour l'avocat de la défense, il s'agit d'une faute d'inattention : il plaide la relaxe pour son client. Après délibéré, la société, reconnue coupable, écope d'une amende de 3 000 euros et devra payer 800 euros à la victime.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Mondeville. Sa jambe se retrouve coincée entre deux transpalettes : matériel défectueux ou inattention ?