En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

[Photos+vidéo] Le Havre. 150 ans après Monet, ils peignent leur Impression, soleil levant

Art, Culture. À l'occasion des 150 ans d'Impression, soleil levant, une vingtaine d'artistes étaient invités, dimanche 13 novembre, à peindre à l'emplacement même où Claude Monet réalisa ce chef-d'œuvre impressionniste, sur le port du Havre.

[Photos+vidéo] Le Havre. 150 ans après Monet, ils peignent leur Impression, soleil levant
Différents styles ont été explorés par les participants.

Le soleil a tardé à se montrer, dimanche 13 novembre, caché par ce brouillard si caractéristique de l'automne havrais. Mais quelques peintres courageux ont malgré tout tenté de partager leur Impression, soleil levant, 150 ans après la naissance du célèbre tableau, peint au Havre le 13 novembre 1872. "Nous leur avons proposé de venir au même endroit, à la même heure, pour rendre hommage à Claude Monet", détaille Vincent Lajarige, président de l'association Forest Art Project, à l'initiative de l'événement avec le galeriste Éric Baudet. "C'est un tableau qui avait été totalement incompris à l'époque, les critiques parlaient d'une 'vague impression de peinture'", poursuit l'organisateur, qui souligne le rôle fondateur de cette œuvre pour le mouvement impressionniste.

Aquarelle, gouache, dessin, photo ou même tablette numérique… À chacun son outil pour représenter le paysage d'aujourd'hui, vu depuis le quai de Southampton. "C'est une pièce emblématique de l'histoire de l'art, remarque Naïmé Amelot, venue de Bretagne. C'est la première fois que je peins en extérieur. Je n'étais pas préparée au changement d'ambiance." Sara Conti, originaire de Mons, en Belgique, souligne aussi cette météo changeante : "À 7 heures ce matin, c'était une purée de pois, nous avons tous commencé à travailler avec des niveaux de gris. Là, il est bientôt 11 heures, tout s'est éclairci ! On va s'adapter…" Edyta Tolwinska, d'origine polonaise, va retranscrire cette ambiance en photo : "Je suis contente de voir la brume, elle peut être très poétique et très photogénique."

Naïmé Amelot, originaire de Bretagne, utilise la gouache.

Les œuvres seront terminées en atelier et exposées du 1er avril au 7 mai, à la halle aux Poissons du Havre. Les ventes se feront au bénéfice de l'association Forest Art Project, qui sensibilise à la protection des forêts.

Sara Conti, artiste belge, travaille sur tablette numérique, comme un certain David Hockney…

Mauro Bordin, artiste italien, a laissé la nature issue de son imagination envahir le quai.

Bonnet obligatoire… Faisait-il aussi froid il y a 150 ans ?

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Photos+vidéo] Le Havre. 150 ans après Monet, ils peignent leur Impression, soleil levant