En ce moment : HOT STUFF (FEAT DONNA SUMMER) - KYGO Ecouter la radio

JO-2022/Patinage: Valieva, le tourbillon des "quads" après la tourmente?

France-Monde. Dans quel état de forme Kamila Valieva patinera-t-elle le programme court femmes mardi? Attendue pour un tourbillon de "quads", la jeune prodige russe s'est retrouvée prise dans un autre en pleins Jeux olympiques de Pékin, après l'annonce de son contrôle positif à une substance interdite.

JO-2022/Patinage: Valieva, le tourbillon des "quads" après la tourmente?
Kamila Valieva à l'entraînement le 12 février 2022 dans la patinoire olympique à Pékin - Manan VATSYAYANA [AFP/Archives]

Le Tribunal arbitral du sport n'a confirmé que lundi en début d'après-midi la levée de la suspension provisoire de la patineuse de 15 ans, décidée mercredi par l'agence antidopage russe (Rusada).

Soit une trentaine d'heures seulement avant que Valieva, pur produit de l'usine à championnes moscovite de la sévère Eteri Tutberidze, n'entre sur la glace olympique, précisément à 21h52 locales (14h52 heure française), pour la compétition la plus importante de sa carrière naissante.

Le programme court femmes est programmé à partir de 18h00 locales (11h heure française).

Valieva fait figure de favorite pour l'or olympique, à condition qu'elle réussisse à sortir de la tourmente dans laquelle elle est plongée depuis mardi dernier et la notification de son contrôle positif.

Alignée auparavant dans la compétition par équipes, elle est devenue il y a une semaine la première patineuse de l'histoire à réussir des quadruples sauts aux JO. Deux en l'occurrence.

Invaincue

Pour son premier hiver en seniors, elle est jusque-là invaincue: elle a successivement remporté deux Grand Prix, le titre de championne de Russie fin décembre, et celui de championne d'Europe il y a un mois à Tallinn, avant de partager l'or olympique par équipes à Pékin.

Valieva s'est aussi emparée des trois records du monde de points depuis le début de la saison: programmes court (90,45), libre (185,29) et score total (272,71).

"Elle est incroyable. Personne ne peut nier que ses capacités athlétiques sont juste extraordinaires", admirait le patineur américain Jason Brown avant les JO-2022.

A peine plus d'une demi-heure après la décision du TAS lundi, l'ado russe patinait consciencieusement sur la patinoire d'entraînement. Comme à chaque session programmée depuis l'officialisation de son contrôle positif vendredi.

Ses principales concurrentes sont aussi ses partenaires d'entraînement: Anna Shcherbakova, championne du monde en titre, et Alexandra Trusova, médaillée mondiale et européenne, 17 ans toutes les deux et capables également de réaliser des quadruples sauts. Si bien qu'un podium 100% russe est tout à fait envisageable.

A moins qu'elles aussi n'aient été perturbées par l'affaire Valieva?

Le contrôle positif de Valieva remonte au 25 décembre à Saint-Pétersbourg, au cours des Championnats de Russie.

Le produit incriminé est la trimétazidine, une substance utilisée pour soigner les angines de poitrine et interdite par l'Agence mondiale antidopage (AMA) depuis 2014, car elle favoriserait la circulation sanguine.

Pas de remise de médailles

Provisoirement suspendue par Rusada mardi, jour de la notification de son résultat positif, Valieva avait obtenu la levée de cette sanction le lendemain. Le TAS a confirmé cette décision lundi, en rejetant l'appel formulé par le Comité international olympique, l'AMA et la Fédération internationale de patinage (ISU). Sans se prononcer toutefois sur le fond de l'affaire, ce qui peut prendre plusieurs mois.

"Empêcher l'athlète de concourir aux JO lui causerait un préjudice irréparable", ont observé les trois arbitres.

On sait déjà que ni Valieva ni ses concurrentes ne monteront sur le podium jeudi à l'issue de la compétition, puisque le CIO a annoncé qu'il attendrait une décision sur le fond avant de remettre les médailles des épreuves olympiques auxquelles aura participé la patineuse russe.

Et même si elle s'impose sur la glace chinoise, la "quad girl" risquera encore, entre autres, l'annulation rétroactive de tous ses résultats depuis le 25 décembre si elle est reconnue coupable de s'être dopée. Elle peut donc perdre le titre de championne d'Europe, mais également l'or olympique par équipes et une éventuelle médaille individuelle à Pékin.

Il y a quatre ans, deux anciennes élèves de Tutberidze s'étaient hissées sur les deux plus hautes marches: Alina Zagitova, 15 ans à l'époque, et Evgenia Medvedeva. Ni l'une ni l'autre ne patinent plus en compétition.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
JO-2022/Patinage: Valieva, le tourbillon des "quads" après la tourmente?