En ce moment : BLESSE-MOI - THERAPIE TAXI Ecouter la radio

Rencontre des "trois amis" Biden, Trudeau et Lopez Obrador, sur fond de tensions notamment commerciales

France-Monde. Joe Biden reçoit jeudi à Washington le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador, alors que les sujets de friction ne manquent pas entre les "trois amis", qu'il s'agisse du commerce ou de l'immigration.

Rencontre des
Le président américain Joe Biden à l'extérieur de la Maison Blanche à Washington, le 17 novembre 2021 - Brendan Smialowski [AFP]

Le président des Etats-Unis relance le format dit du "Sommet des leaders d'Amérique du Nord", aussi connu sous le nom de "Sommet des tres amigos", abandonné par son prédécesseur Donald Trump.

Pendant cette rencontre, "les Etats-Unis, le Mexique et le Canada vont réaffirmer leurs liens" mais aussi "tracer un nouveau chemin de coopération" dans divers domaines, avait fait savoir la Maison Blanche en annonçant la rencontre.

Joe Biden veut doper l'industrie américaine, ce qui pourrait tarir certains débouchés pour le Mexique et le Canada.

Il recevra d'abord Justin Trudeau à 18h15 GMT, puis Andrés Manuel Lopez Obrador à 20h00 GMT, avant la rencontre tripartite proprement dite.

Les trois partenaires entendent se pencher sur la lutte contre la pandémie, sur les questions de compétitivité économique, et sur la réaction face au changement climatique.

Selon Washington, il s'agira aussi de s'entendre sur une "conception régionale en matière d'immigration", un sujet particulièrement brûlant entre le Mexique et les Etats-Unis.

Le changement de ton est incontestable, après la tumultueuse présidence Trump.

Le milliardaire républicain avait certes renégocié un vaste traité de libre-échange avec le Canada et le Mexique.

Mais son projet de construction d'un mur à la frontière sud des Etats-Unis a pesé sur les relations avec le Mexique.

Et pour ce qui concerne le Canada, Donald Trump entretenait une relation notoirement difficile avec Justin Trudeau.

Si Joe Biden veut revenir à une diplomatie des alliances plus traditionnelle, cela ne signifie pas que les sujets de contentieux ont disparu le jour de son investiture, loin de là.

"Made in America"

Sur le plan commercial, le président démocrate, sans tenir un discours protectionniste aussi virulent que Donald Trump, estime que les gigantesques plans d'investissements publics qu'il vient de faire voter doivent bénéficier en priorité aux produits et aux salariés américains.

"Acheter américain, ce n'est pas une promesse, c'est une réalité pure et dure", a dit récemment Joe Biden à propos des 1.200 milliards de dollars que les Etats-Unis vont dépenser pour rénover leurs infrastructures et encourager, entre autres, la construction de voitures électriques "Made in America".

De quoi inquiéter le Mexique comme le Canada, très dépendants l'un comme l'autre des débouchés américains, notamment dans le secteur automobile.

Dans l'autre sens, Washington reproche à Mexico de privilégier ses entreprises dans le secteur de l'énergie, et à Ottawa de freiner les achats de produits laitiers américains, entre autres frictions.

La question de l'immigration à la frontière sud des Etats-Unis est quant à elle loin d'être réglée, au moment où Washington vient de rouvrir ses frontières terrestres, fermées à partir du printemps 2020 à cause de la pandémie.

Joe Biden a promis de traiter avec plus d'humanité les migrants qui ne cessent d'arriver, fuyant la misère et la violence des gangs en Amérique centrale, mais son administration n'en a pas moins maintenu des restrictions mises en place par Donald Trump, au nom de la lutte contre le Covid-19.

Depuis l'investiture du président américain le 20 janvier, plus d'1,3 million d'étrangers ont été interpellés à la frontière avec le Mexique, un niveau inédit depuis 20 ans, selon des chiffres de septembre.

"Les défis liés aux déplacements de population ne vont pas disparaître", a indiqué un haut responsable de l'administration américaine, assurant que le Mexique, le Canada et les Etats-Unis voulaient "examiner le problème de manière collective et trouver des moyens plus humains et plus concrets de gérer les migrations".

Un autre haut responsable de la Maison Blanche a indiqué que la réunion de jeudi devait déboucher sur une série d'initiatives tripartites.

Seront ainsi annoncés des engagements ou des groupes de travail dans les domaines suivants: distribution de vaccins contre le Covid-19; chaînes de production et de distribution industrielles; lutte contre le travail forcé; protection des jeunes filles et des femmes des populations autochtones; ou encore lutte contre le changement climatique.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rencontre des "trois amis" Biden, Trudeau et Lopez Obrador, sur fond de tensions notamment commerciales