En ce moment : WE ARE THE PEOPLE (FEAT U2) - MARTIN GARRIX Ecouter la radio

Caen. Quentin Rambaud, pâtissier : du ministère des Finances à la rue Froide 

Société. Quentin Rambaud, pâtissier de 22 ans, a posé ses valises à Caen et ouvert une boutique. Portrait d'un entrepreneur passionné.

Publié le 01/09/2021 à 09h34 - Par Raphaëlle Simonnot
Caen. Quentin Rambaud, pâtissier : du ministère des Finances à la rue Froide 
Quentin Rambaud, pâtissier installé au 39 rue Froide à Caen, propose des gâteaux et confiseries confectionnés à partir de produits de saison et locaux. 

"Quand j'étais petit, je voulais être pompier", s'amuse Quentin Rambaud. Ce jeune pâtissier au parcours professionnel déjà impressionnant a ouvert les portes de sa première boutique rue Froide, dans le centre de Caen, en juillet dernier. Originaire du Val d'Oise, rien ne le prédestinait à la pâtisserie. "Comme tous les enfants, je cuisinais quelques gâteaux avec mes parents, mais rien de plus", se souvient le jeune homme de 22 ans. C'est au collège qu'il découvre cet univers.

Une passion née au collège

C'est lorsqu'il est élève en classe de 4e que l'établissement dans lequel Quentin Rambaud est scolarisé propose un concours de cuisine et de pâtisserie. "J'ai vraiment participé au hasard, sûrement parce que des amis s'y étaient inscrits", plaisante-t-il. Un fondant au chocolat et son coulis de framboise plus tard, le jeune homme découvre sa vocation. "J'ai ensuite effectué mon stage d'observation de 3e chez un pâtissier. Cette semaine d'immersion a confirmé mes envies. C'est lui qui a réellement fait naître cette passion en moi", confie ce spécialiste des desserts. Ensuite, tout s'enchaîne. Quentin Rambaud intègre l'école Ferrandi de Paris, haut lieu de l'apprentissage de la gastronomie et de l'hôtellerie, et obtient son baccalauréat professionnel puis une mention complémentaire en pâtisserie et confiserie. C'est à cette période qu'il rencontre le chef pâtissier du ministère des Finances et rejoint son équipe pendant un an. "Beaucoup de personnes extérieures viennent dîner avec des ministres ou faire des réunions de travail. On dit souvent qu'un beau contrat se signe autour d'un café et d'une pâtisserie", sourit Quentin Rambaud.

Après quatre années d'études et de nombreuses expériences professionnelles, le jeune pâtissier se lance dans la vie active. "En sortant de l'école, j'ai rencontré un entrepreneur. Il voulait créer une pâtisserie. Il avait les moyens et moi les compétences. On s'est donc associés", détaille-t-il. Après avoir confectionné diverses douceurs pour des mariages, salons ou encore concerts, Quentin Rambaud a décidé de créer son entreprise. "J'avais envie de découvrir différentes institutions où faire de la pâtisserie pour ensuite m'installer au plus vite", dévoile-t-il. C'est lors d'une visite à une amie que le jeune actif fait ses premiers pas à Caen. Il tombe immédiatement sous le charme du centre-ville, et notamment de la rue Froide. "J'ai décidé de m'y installer. Avoir ma propre pâtisserie, c'est un vrai plaisir et surtout une vraie liberté. J'arrive le matin et je crée. Cette boutique, c'est une étape, je suis encore jeune", conclut mystérieusement le jeune homme.

Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Quentin Rambaud, pâtissier : du ministère des Finances à la rue Froide