En ce moment : ÇA REND FOU - OLYMPE Ecouter la radio

Seine-Maritime. Le retour tant attendu des terrasses

Restaurant. Les terrasses des bars et restaurants accueilleront à nouveau des clients à compter du 19 mai. À Rouen, les gérants se préparent.

Seine-Maritime. Le retour tant attendu des terrasses
Chez Mon Premier, près de la nouvelle place du Gaillardbois à Rouen, l'heure est aux préparatifs avant de réinstaller la terrasse d'une trentaine de places dès le mercredi 19 mai, en espérant que la météo soit bonne !

Depuis l'annonce de la date du mercredi 19 mai pour la réouverture des terrasses des bars et restaurants, les gérants de ces établissements s'activent. C'est le cas de Mathilde Bichon, à la tête de Mon Premier, bar et brasserie, situé à deux pas de la nouvelle place du Gaillardbois à Rouen : "Ça fait plaisir, après six mois de fermeture, il y avait beaucoup d'attente", explique-t-elle en donnant un coup de propre à son mobilier extérieur. Entre 25 et 30 places assises seront proposées sur sa terrasse, dans le respect des mesures sanitaires avec la règle de six personnes maximum autour d'une table. "Nous nous étions déjà adaptés lors du premier déconfinement. Le protocole est similaire", poursuit-elle.

Piétonnisation et terrasses agrandies

Pour accompagner les établissements dans leur réouverture, la Ville de Rouen va proposer, à nouveau, plusieurs mesures de soutien. "Il va y avoir des mesures économiques d'exonération des droits de terrasses, comme nous l'avions fait l'année dernière, annonce Nicolas Mayer-Rossignol, le maire de Rouen. C'était d'ailleurs l'une des premières mesures que nous avions prises." Mais ce qui sera le plus visible pour les Rouennais, ce sera sans doute l'extension des terrasses et la piétonnisation de certaines rues : "Nous l'avions expérimentée sur la rue des Boucheries Saint-Ouen. Je peux vous dire que nous allons faire quelque chose d'encore plus grand en termes de piétonnisation", poursuit Nicolas Mayer-Rossignol, sans pouvoir en dévoiler plus, les derniers arbitrages devant être donnés au moment où nous écrivons ces lignes.

De quoi rassurer les gérants d'établissements qui ont "des terrasses d'appel", souligne Philippe Coudy, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) de la Seine-Maritime et à la tête de plusieurs établissements à Rouen. Ces terrasses étant limitées à quelques tables, les propriétaires souhaitent les étendre voire "s'installer sur des places de stationnement" afin que leur ouverture, uniquement à l'extérieur pour l'instant, soit rentable économiquement. Il faudra ensuite attendre le mercredi 9 juin pour la réouverture des salles des cafés et restaurants. Enfin, s'il y a bien un facteur d'inquiétude qui persiste avant cette réouverture des terrasses, "c'est la météo", affirme Mathilde Bichon. "Pour boire un verre, les clients peuvent tolérer un temps quelque peu maussade, mais pour le déjeuner, ce n'est pas pareil", complète Philippe Coudy. Le couvre-feu, qui passera à 21 heures à partir du 19 mai, reste aussi un dernier frein : "Nous l'avions vu lorsqu'il était en place au mois d'octobre à Rouen. Les professionnels avaient bien vu qu'il était difficile de faire dîner les clients plus tôt."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Seine-Maritime. Le retour tant attendu des terrasses