En ce moment : DONNE MOI LE TEMPS - JENIFER Ecouter la radio

Le Havre. Il donne rendez-vous à une fillette sur Facebook… et tombe sur la police

Faits Divers. Un homme a été arrêté mercredi 14 avril au Havre, sur signalement d'une association qui traque les pédophiles présumés sur le web.

Le Havre. Il donne rendez-vous à une fillette sur Facebook… et tombe sur la police
L'arrestation s'est déroulée après deux mois de discussions sur les réseaux sociaux, selon l'association.

Il pensait avoir rendez-vous avec une enfant de 12 ans… Mais c'est la police qui l'attendait, sur place. Un homme âgé de 52 ans a été arrêté, mercredi 14 avril au Havre, à la suite d'un signalement de l'association Les Enfants d'Argus. Composée de citoyens anonymes, elle a fait, depuis environ un an, de la traque des pédocriminels présumés sur les réseaux sociaux sa spécialité, en créant de faux profils d'enfants âgés de 10 à 12 ans. "Nous avons une multitude d'enfants virtuels sur tous les réseaux. Nous n'entrons pas en contact avec les adultes, ce sont eux qui font une demande d'ami", détaille le président de l'association, qui se fait appeler Lambert. Quand l'adulte engage la conversation, l'enfant virtuel rappelle son âge. "Cela ne les empêche pas, très vite en général, de tourner sur des discussions à caractère sexuel, avec des envois de photos ou de vidéos", poursuit Lambert. Par le biais des indices que l'adulte laisse sur les réseaux sociaux, l'association tente de remonter le fil pour trouver son identité.

Des équipements informatiques saisis

Dans le cas du Havrais, c'est par Facebook que tout s'est joué. La discussion a duré un peu plus d'un mois. Quand elle a considéré avoir assez d'éléments, l'association a effectué un signalement auprès des autorités. "Un individu a effectivement été arrêté et placé en garde à vue, qui a été prolongée cet après-midi", confirme Bruno Dieudonné, procureur de la République du Havre. L'interrogatoire devrait aboutir à l'ouverture d'une information judiciaire. Les chefs de pédopornographie, proposition sexuelle à des mineurs et détention d'images pédopornographiques pourraient être retenus. "Les supports informatiques saisis lors des perquisitions sont en cours d'analyse", précise le procureur, qui ignorait l'existence de l'association.

Les Enfants d'Argus, qui exerce en France, en Belgique, en Suisse et au Luxembourg, affirme avoir contribué à l'arrestation de 18 personnes depuis sa création. Pour Lambert, il ne s'agit pas de faire justice soi-même, simplement de donner l'alerte. "Nous n'entrons jamais en contact direct avec les pédocriminels, on peut tomber sur n'importe quel individu, qui peut être dangereux", assure Lambert, qui rappelle qu'aucun réseau social n'est épargné par ce type de criminels.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. Il donne rendez-vous à une fillette sur Facebook… et tombe sur la police