En ce moment : WE ARE THE PEOPLE (FEAT U2) - MARTIN GARRIX Ecouter la radio

Calvados. 2,3 millions d'euros pour restaurer l'intérieur de l'abbaye de Mondaye 

Patrimoine. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales était de passage dans le Calvados lundi 15 février, pour signer une convention de partenariat de sauvegarde du patrimoine. L'abbaye de Mondaye est le premier édifice à bénéficier du programme.

Publié le 16/02/2021 à 19h03
Calvados. 2,3 millions d'euros pour restaurer l'intérieur de l'abbaye de Mondaye 
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales était en visite lundi 16 février à l'abbaye Saint-Martin-de-Mondaye.

"Le patrimoine est un bien commun." Lundi 15 février, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, s'est rendue à l'abbaye de Mondaye pour signer la première convention de partenariat dans le cadre du programme patrimoine. Ce programme, impulsé par l'État par l'intermédiaire de l'Agence nationale de la cohésion des territoires, vise à protéger et restaurer l'ensemble du patrimoine des départements. L'abbaye de Mondaye est ainsi le premier édifice à en bénéficier. "Le Calvados est le 3e département possédant le plus de monuments historiques et classés. C'est un symbole de débuter ce programme par la restauration de cet édifice", a annoncé la ministre.

Les travaux devraient débuter en juin 2021 et se terminer en 2024, pour un coût total de 2,3 millions d'euros. "Cela va consister en un gros travail de restauration, nettoyer les boiseries, les pierres, les peintures, repeindre les enduits, et les peintures", explique le frère François-Marie, père abbé de l'Abbaye de Mondaye.

"La commune de Juaye-Mondaye n'aura pas pu financer seule cette restauration"

Avec seulement 700 habitants, la commune n'aura pu subvenir seule aux besoins financiers de ces importants travaux. "Sans l'aide de l'État, il manquait près de 400 000 euros pour pouvoir réaliser ce projet", précise Jérôme Berger, maire de Juaye-Mondaye. Un chantier étalé sur quatre années, qui débute par la restauration du chœur puis du transept, de la coupole et des peintures murales, de la nef et enfin des bas-côtés. "Les travaux ne doivent pas empêcher la communauté religieuse de poursuivre les célébrations des messes cinq fois par jour", explique le maire de la commune. Pour financer ce projet, différents partenaires apportent des fonds : l'État, le Département, la commune, mais aussi la communauté des frères Prémontrés, qui lance un appel aux dons.

La restauration de cette abbaye classée monument historique est la première d'une longue liste dans le département. Depuis le lancement de ce programme de sauvegarde, près de 80 demandes ont été déposées pour préserver différents patrimoines. "Nous avons créé un groupe de travail pour étudier toutes les sollicitations afin de déterminer si elles sont pertinentes et à quel montant s'élèvent les travaux", explique Dominique Laprie-Sentenac, architecte des Bâtiments de France. Pour ce programme de sauvegarde, une enveloppe de 4 millions d'euros est allouée, 2 millions de la part de l'État et deux autres du Département. "La Région devrait s'investir également sur certains projets", ajoute la ministre. Un programme de sauvegarde qui s'inscrit également dans le plan de relance. "Ce sont principalement des entreprises locales qui travailleront sur ces restaurations. Cela participe à l'économie du Département", conclut Jean-Léonce Dupont, président du Conseil départemental du Calvados.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Calvados. 2,3 millions d'euros pour restaurer l'intérieur de l'abbaye de Mondaye