En ce moment : Island in the sun - WEEZER Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Attaque au hachoir à Paris: le suspect visait Charlie Hebdo et "assume"

France-Monde. Le principal suspect dans l'attaque qui a fait deux blessés vendredi devant les anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris a "assumé son acte" samedi, reconnaissant qu'il ciblait l'hebdomadaire satirique qui a récemment republié des caricatures du prophète Mahomet, selon des sources proches de l'enquête.

Attaque au hachoir à Paris: le suspect visait Charlie Hebdo et "assume"
Des policiers et légistes sur les lieux d'une attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo, le 25 septembre 2020 à Paris - Alain JOCARD [AFP]

Interpellé par la police peu après l'attaque, cet homme de 18 ans qui se présente comme né au Pakistan, "assume son acte qu'il situe dans le contexte de la republication des caricatures qu'il n'a pas supporté", a indiqué samedi l'une de ces sources.

Il pensait que les locaux visés étaient toujours ceux de Charlie Hebdo, selon cette même source.

Sa garde à vue, entamée vendredi à la mi-journée après son arrestation près de la place de la Bastille a été prolongée de 24 heures, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

Dans cette enquête ouverte par le parquet national antiterroriste pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", elle peut être prolongée et durer jusqu'à 96 heures, voire 144 heures dans certains cas.

L'attaque a eu lieu devant l'agence de presse Premières Lignes dont l'immeuble, situé dans l'Est parisien, est le même que celui qui abritait les locaux de Charlie Hebdo, lorsque la rédaction a été visée par un attentat meurtrier en 2015.

La rédaction de Charlie Hebdo qui a déménagé dans un lieu secret depuis quatre ans fait l'objet de nouvelles menaces depuis que cet hebdomadaire satirique a de nouveau publié des caricatures de Mahomet le 2 septembre, pour l'ouverture du procès des complices des auteurs de l'attaque de 2015.

"Manifestement c'est un acte de terrorisme islamiste", a estimé vendredi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, déplorant "une nouvelle attaque sanglante contre notre pays".

"Un homme est arrivé et a attaqué avec un hachoir deux salariés qui fumaient devant l'immeuble, un homme et une femme", a expliqué à l'AFP Paul Moreira, co-dirigeant de Premières Lignes.

Leur vie n'est cependant pas en danger, a assuré dès vendredi le Premier ministre français Jean Castex, qui s'est rendu sur les lieux.

L'affaire a ravivé en France le douloureux souvenir de l'année 2015, marquée notamment par les attaques de janvier contre Charlie Hebdo, et celles, encore plus meurtrières, du 13 novembre à Paris.

"Discret" et "poli"

D'après M. Darmanin, le principal suspect, arrivé en France il y a trois ans alors qu'il était mineur, avait déjà été arrêté en juin en possession d'une arme blanche, "un tournevis".

Pris en charge par l'aide sociale à l'enfance en région parisienne à son arrivée en France, il ne présentait "aucun signe de radicalisation" jusqu'à sa majorité, en août.

Présenté comme "itinérant" de sources concordantes, deux de ses domiciles présumés ont été perquisitionnés vendredi, un hôtel social à Cergy et un à Pantin, dans la banlieue nord de Paris.

Au total, neuf personnes sont actuellement en garde à vue.

Outre le suspect principal, cinq hommes qui se trouvaient dans son domicile de Pantin ont été interpellés vendredi après-midi, un "ancien colocataire" placé en garde à vue vendredi soir ainsi que deux nouvelles personnes, son frère et une connaissance, arrêtées samedi.

A Pantin, les voisins du suspect l'ont décrit comme un jeune homme "discret" et "poli".

Un Algérien de 33 ans, rapidement interpellé près des lieux de l'attaque a été quant à lui relâché vendredi soir, mis "hors de cause" selon une source judiciaire.

"Il doit être présenté comme un héros, il a eu un comportement héroïque", a affirmé à l'AFP son avocate, Me Lucie Simon expliquant qu'il avait tenté d'arrêter l'agresseur.

L'attaque de vendredi est survenue pendant le procès des complices des frères Kouachi qui ont massacré 12 personnes le 7 janvier 2015, ouvrant une séquence noire de trois jours. Le lendemain un autre jihadiste, Amédy Coulibaly, tuait une policière en banlieue parisienne, puis quatre hommes de confession juive dans l'attaque d'un magasin casher à Paris. Tous trois seront abattus dans deux opérations distinctes le 9 janvier.

Depuis la vague d'attentats jihadistes sans précédent amorcée en 2015 en France et qui a fait 258 morts, plusieurs ont été perpétrés à l'arme blanche, notamment à la préfecture de police de Paris en octobre 2019 ou à Romans-sur-Isère (sud) en avril.

M. Darmanin a reconnu que la menace contre la rue Nicolas Appert, où a eu lieu l'attaque, avait été "sous-évaluée".

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Studio T1 pour cure
Studio T1 pour cure Bagnoles de l'Orne Normandie (61140) 200€ Découvrir
Garage / Box / Garde-meuble
Garage / Box / Garde-meuble Miramont-de-Guyenne (47800) 60€ Découvrir
Villa urbaine au centre de Ste.Maxime au golfe de St.Tropez
Villa urbaine au centre de Ste.Maxime au golfe de St.Tropez Sainte-Maxime (83120) 690 000€ Découvrir
LOCATION MAISON MT ST AIGNAN
LOCATION MAISON MT ST AIGNAN Mont-Saint-Aignan (76130) 1 390€ Découvrir
Automobile
Urgent, vends Peugeot 407
Urgent, vends Peugeot 407 Saint-Aubin-du-Cormier (35140) 1 300€ Découvrir
PEUGEOT 207 DIESEL1.6 BOITE MANUELLE
PEUGEOT 207 DIESEL1.6 BOITE MANUELLE Versailles (78000) 250€ Découvrir
C3 Pure Tech 82 Confort
C3 Pure Tech 82 Confort Caen (14000) 10 000€ Découvrir
Renault Grand Espace
Renault Grand Espace Coudeville-sur-Mer (50290) 10 500€ Découvrir
Bonnes affaires
réfrigérateur congélateur
réfrigérateur congélateur Rouen (76000) 180€ Découvrir
2 canapés blanc et noir
2 canapés blanc et noir Caen (14000) 0€ Découvrir
Pichet anglais
Pichet anglais Strasbourg (67000) 120€ Découvrir
Table salon en marbre
Table salon en marbre Argences (14370) 250€ Découvrir
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Attaque au hachoir à Paris: le suspect visait Charlie Hebdo et "assume"