En ce moment : COME BACK HOME (FROM PURPLE HEARTS ) - SOFIA CARSON Ecouter la radio

Seine-Maritime. La maison de couture Brifault reprend sa production de masques

Economie. Mobilisée pendant la crise sanitaire, la maison de couture Romain Brifault avait mis de côté la production de masques au déconfinement. Elle reprend doucement, maintenant qu'il est devenu obligatoire en entreprises.

Seine-Maritime. La maison de couture Brifault reprend sa production de masques
Les masques de la maison de couture Brifault, à Morgny-la-Pommeraie, sont certifiés lavables 50 fois.

Au mois de juin, la maison de haute couture Romain Brifault à Morgny-la-Pommeraye craignait de ne plus écouler ses stocks de masques. En plein confinement et alors qu'il s'agissait d'une denrée rare, elle s'était fortement mobilisée pour en produire jusqu'à 65 000 par semaines, mais au déconfinement, une fois la pénurie passée, il a fallu trouver des clients.

• Lire aussi : La maison Brifault n'écoule plus ses stocks de masques

"Les craintes se sont dissipées parce que l'on a été très actifs dans l'écoulement du stock", explique Alexandre Brifault, le gérant de la maison de couture. Alors qu'elle avait cessé, la production a même repris faiblement pour faire face à un renouveau de la demande, "depuis mi-août", notamment maintenant que le port du masque est obligatoire en entreprise. "On pourrait faire plus. Aujourd'hui, on est à un dixième de ce qu'on est en mesure de faire." Mais pas question de se précipiter en attendant d'éventuelles nouvelles annonces du gouvernement, par exemple "sur une constitution de stock stratégique", explique le frère du couturier.

"Promouvoir le made in France"

La maison de couture met en avant la qualité de ses masques, reconnus en catégorie 1 et lavables 50 fois. Ces masques ont dû être testés et certifiés, à la fois par la Direction générale de l'armement et par l'institut français du textile et de l'habillement. Et le masque est 100 % made in France : "Le tissu est français, la main-d'œuvre est française et les élastiques sont français", assure Alexandre Brifault, qui met en avant l'économie que représentent les masques en tissus lavables, par rapport aux masques jetables, majoritairement fabriqués en Chine.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Seine-Maritime. La maison de couture Brifault reprend sa production de masques