En ce moment : CA C'EST VRAIMENT TOI - TELEPHONE Ecouter la radio

Covid-19. Déconfinement : découvrez les dernières annonces du gouvernement

Santé. Le Premier ministre Edouard Philippe a précisé jeudi 7 mai le plan de déconfinement mis en oeuvre à partir du lundi 11 mai. Plusieurs ministres sont intervenus. Tests, transports, sécurité, déplacements, plages... 

Covid-19. Déconfinement : découvrez les dernières annonces du gouvernement
Édouard Philippe, Premier ministre, a précisé jeudi 7 mai avec une partie des ministres le plan de déconfinement. Ici à Matignon. - Ludovic MARIN [AFP]

Edouard Philippe a précisé jeudi 7 mai le plan de déconfinement mis en place à partir du lundi 11 mai. Le Premier ministre a commencé par évoquer "une bonne et une mauvaise nouvelle". La bonne nouvelle : est la validation du plan de déconfinement sur l'ensemble du territoire métropolitain. La mauvaise nouvelle : les résultats de certains départements "moins bons que ce qui était espéré", désignant ainsi l'Ile-de-France et Mayotte.

Edouard Philippe a indiqué qu'une "majeure partie du pays a freiné la vague épidémique", désignant ainsi les départements en vert. Les cinq départements normands en font partie. S'ils restent en vert les prochaines semaines, "une nouvelle étape du déconfinement" pourrait être validée début juin avec la possible réouverture des cafés, restaurants et lycées.

Tests : tous les départements en verts

Le ministre de la Santé Olivier Véran a ensuite présenté les cartes de circulation du virus, de la pression hospitalière et de la capacité de tests (sur celle-ci, tous les départements sont en vert). Sur la synthèse présentée des trois cartes, toute la Normandie figure en vert.

Sur la question des tests, Olivier Véran a indiqué qu'ils seront "remboursés à 100 % par l'assurance-maladie, vous n'aurez rien à payer". Les personnes positives au Covid-19 seront placées à l'isolement entre huit et 10 jours en moyenne, les personnes avec lesquelles elles sont entrées en contact seront identifiées, mises à l'isolement puis elles aussi testées.

Concernant la rentrée scolaire, le ministre Jean-Michel Blanquer a assuré qu'un peu plus de un million d'élèves de se rendre dans les écoles dès le lundi 11 mai, encadrés par environ 130 000 professeurs. Selon le ministre, entre 87 et 90 % des communes ont préparé la rentrée pour le 11 mai, le reste la préparant pour la semaine suivante.

Transports : un masque ou une amende

La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé que l'offre de transports de proximité augmentera "nettement", atteignant au minimum 50 % de l'offre habituelle, avec un retour à la normale début juin.

La fréquentation des gares devra être régulée. Le trafic automobile devra être "limité au maximum", le covoiturage et les mobilités alternatives devront être encouragés. Les déplacements interrégionaux seront "très fortement limités" pendant cette première période de confinement.

Dans les transports, le port du masque sera obligatoire pour les usagers de plus de 11 ans et pour le personnel. Si ce port n'est pas respecté, alors l'usager pourra être sanctionné d'une amende de 135 €.

Les plages fermées sauf si...

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a fait plusieurs annonces. Les déplacements seront limités à 100 kilomètres à vol d'oiseau à partir de la résidence naturelle, sauf motif professionnel ou familial (deuil, aide à un proche fragile) avec une nouvelle attestation de déplacement. Le ministre a également indiqué qu'il serait possible de se déplacer de plus de 100 km au sein de son département de résidence.

Concernant les plages, le ministre a assuré que "la fermeture restait la règle générale" mais le préfet pourrait accepter d'ouvrir une plage sur demande d'un maire. Il devra alors présenter des mesures pour garantir la distanciation sur celle-ci.

400 000 entreprises reprennent leur activité

Les frontières entre l'Union européenne et l'extérieur resteront fermées jusqu'à nouvel ordre. Les frontières entre pays de l'UE restent fermées "au moins jusqu'au 15 juin".

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé que 400 000 entreprises allaient rouvrir lundi 11 mai, ce qui représente 875 000 emplois.

Les centres commerciaux de plus de 40 000 m2 pourront rouvrir, sauf en Ile-de-France. Les charges patronales de mars, avril, mai seront totalement supprimées pour les secteurs touchés.

"Le déconfinement demandera de la discipline et de la responsabilité de la part des citoyens, et ce dans la durée", a conclu Édouard Philippe. "Ce n'est pas le relâchement de notre vigilance. Nous allons adapter notre plan tout au long du mois de mai avec les retours du terrain."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Covid-19. Déconfinement : découvrez les dernières annonces du gouvernement