En ce moment : WHOOPS NOW! - JANET JACKSON Ecouter la radio

Le Havre. La Chambre des commerce et de l'industrie Seine Estuaire fait le point sur 2019

La CCI Seine Estuaire, dont le siège se situe au Havre, vient de faire le point sur l'année 2019, avant d'évoquer 2020.

Le Havre. La Chambre des commerce et de l'industrie Seine Estuaire fait le point sur 2019
La CCI Seine Estuaire vient de dresser le bilan de l'année 2019 et a évoqué les perspectives pour 2020. - Joris Marin

En 1 h 30, lors d'une rencontre avec les médias, Léa Lassarat, présidente de la CCI Seine Estuaire, a évoqué beaucoup de choses concernant les actions mises en place par la Chambre de commerce et d'industrie pour renforcer l'attractivité du territoire. "Mais pas tout". Question de temps. "2019 a été remplie d'actions très concrètes", reconnaît la présidente de la CCI Seine Estuaire, également cheffe d'entreprise. "L'industrie a occupé beaucoup de notre temps." Notamment avec le lancement de "nez". En effet, 70 personnes ont été formées au Havre et à Port-Jérôme-sur-Seine à détecter les mauvaises odeurs, et surtout à identifier leur source et leur danger potentiel.

La formation, l'emploi et le recrutement

En 2020, la CCI Seine Estuaire, qui gère un budget d'environ 80 millions d'euros, va poursuivre le développement de son dispositif F.A.R.E (Famille, accompagnement, réseau, estuaire), qui a cornaqué une dizaine de nouveaux collaborateurs en 2019. Un soutien apporté aux nouveaux arrivants dans la recherche d'un logement, à la découverte de la ville. Une aide également pour trouver un emploi au conjoint. 50 entreprises y ont déjà adhéré. L'objectif est d'arriver à 100 au cours de cette année. En 2020, la CCI va aussi renouveler, le jeudi 9 avril, l'opération Les Rencontres sans CV, au CID de Deauville. Le principe : casser les codes du recrutement classique en mettant en avant le savoir-être et la motivation. Lors de la précédente édition, 150 embauches avaient été réalisées, principalement dans les secteurs des services, de l'industrie et du tourisme. Côté formation, "nous allons travailler pour mettre en place les compétences adaptées aux besoins de Siemens Gamesa qui veut recruter 750 personnes, comme des chaudronniers, pour sa future usine au Havre", en service dès la fin 2021.

Davantage d'entrepreneuriat

Côté créations d'entreprises sur le territoire de la CCI Seine Estuaire (de Lisieux à Fécamp et Bolbec en passant par Le Havre), leur nombre s'élève, pour l'année 2019, à 3 923 contre 3 200 l'année précédente. "Je crois que le métier de chef d'entreprise plaît vraiment. Avant, on avait envie de faire carrière, d'être cadre dans une société. Mais aujourd'hui, on souhaite se lancer à son compte. Peut-être aussi parce qu'on ne sait pas ce que sera son emploi demain. On a des jeunes qui se jettent dans le bain de l'entrepreneuriat. Mais il y a aussi beaucoup de personnes qui ont eu une première vie remplie d'expériences professionnelles. Ils se disent 'Tiens, je vais créer mon entreprise, je vais créer mon emploi'", conclut Léa Lassarat.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. La Chambre des commerce et de l'industrie Seine Estuaire fait le point sur 2019