En ce moment : Seasons - THIRTHY SECONDS TO MARS Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Un ambassadeur proche de Trump compromet le président dans l'affaire ukrainienne

L'ambassadeur Gordon Sondland, un proche de Donald Trump, a directement impliqué mercredi le président des Etats-Unis dans les demandes controversées faites à l'Ukraine, qui lui valent une procédure explosive de destitution.

Un ambassadeur proche de Trump compromet le président dans l'affaire ukrainienne
L'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'Union européenne Gordon Sondland prête serment avant de s'exprimer à la Chambre des représentants le 20 novembre 2019 - Andrew CABALLERO-REYNOLDS [AFP]

"Nous avons suivi les ordres du président", a déclaré l'ambassadeur américain auprès de l'Union européenne lors de son audition publique devant les parlementaires qui ont engagé une enquête pour mettre en accusation le milliardaire républicain.

Il a notamment assuré que c'était "à la demande expresse du président des Etats-Unis" que les diplomates chargés du dossier ukrainien ont accepté, malgré leurs réserves, de travailler avec son avocat personnel Rudy Giuliani.

Or, l'avocat du président a d'emblée fait pression pour que le nouveau chef de l'Etat ukrainien Volodymyr Zelensky accepte de lancer des enquêtes sur les démocrates américains et sur le groupe gazier Burisma, qui avait alors, dans son conseil d'administration, Hunter Biden, fils de Joe Biden, bien placé pour affronter Donald Trump dans la course à la Maison Blanche l'an prochain.

"Donnant-donnant"

La procédure en vue d'une destitution a été engagée par les démocrates après la révélation d'une conversation téléphonique du 25 juillet au cours de laquelle Donald Trump demande à Volodymyr Zelensky d'enquêter sur les Biden. L'ex-homme d'affaires new-yorkais clame que son appel était "parfait" et dénonce une "tentative de coup d'Etat".

L'opposition veut toutefois savoir s'il y a eu un "donnant-donnant", et si le 45e président des Etats-Unis a abusé de son pouvoir pour exercer un chantage sur Kiev à des fins électoralistes. En clair, s'il a conditionné d'abord une invitation à son homologue dans le Bureau ovale, puis le dégel d'une importante aide militaire suspendue par la Maison Blanche, à l'ouverture d'enquêtes visant ses adversaires politiques.

"Y a-t-il eu un +donnant-donnant+?", a demandé Gordon Sondland devant des élus de la Chambre des représentants. S'agissant d'une "rencontre à la Maison Blanche, la réponse est oui", a-t-il répondu. Selon l'ambassadeur, Rudy Giuliani, "exprimant la volonté du président des Etats-Unis", voulait que l'Ukraine annonce ces enquêtes et ses demandes "constituaient un donnant-donnant pour organiser une visite du président Zelensky à la Maison Blanche".

S'agissant de l'aide militaire, gelée par la présidence américaine au début de l'été alors qu'elle était jugée cruciale face à "l'agression russe" par tous les diplomates, Gordon Sondland a aussi reconnu avoir dit à des responsables ukrainiens que son dégel était conditionné à l'ouverture de ces enquêtes chères à Donald Trump.

"En l'absence d'explication crédible pour sa suspension, je suis parvenu à la conclusion que la reprise de l'aide sécuritaire n'interviendrait pas tant qu'il n'y aurait pas une déclaration publique de l'Ukraine s'engageant à mener les enquêtes", a-t-il témoigné. Il a estimé avoir "partagé ses inquiétudes" avec un proche conseiller du président Zelensky, en s'appuyant notamment sur ses propres "échanges" avec le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, connu pour être l'homme fort de la politique étrangère de Donald Trump.

Surtout, à tout moment, a-t-il assuré, les plus hauts responsables de l'administration étaient au courant de ces démarches, et les soutenaient.

Trous de mémoire

Dans leurs questions, les démocrates devaient tenter de faire dire plus explicitement à l'ambassadeur si l'ordre de retenir l'aide militaire en attendant les enquêtes venait directement du président.

Cet homme d'affaires nommé ambassadeur après avoir financé la campagne Trump intéresse particulièrement l'opposition car c'est un témoin direct, qui s'est régulièrement entretenu avec le président américain de sa politique ukrainienne. Or l'une des lignes de défense des républicains est de moquer une accumulation de témoignages de seconde main.

Mais Gordon Sondland avait eu jusqu'ici quelques problèmes de mémoire, et a dû plusieurs fois compléter sa première déposition, réalisée mi-octobre à huis clos, après avoir été confronté aux témoignages d'autres témoins, qui lui ont attribué une position centrale.

L'ambassadeur a rejeté la responsabilité de ces trous de mémoire sur la Maison Blanche et le département d'Etat, qui lui ont refusé le droit d'avoir accès aux archives pour préparer son intervention. L'administration Trump refuse en effet de coopérer avec l'enquête.

Le camp républicain, qui fait bloc derrière le président et n'hésite pas à attaquer la crédibilité des témoins qui ont accepté de se présenter aux auditions, a déjà commencé à minimiser l'importance des liens entre Donald Trump et Gordon Sondland.

Si les démocrates, qui contrôlent la Chambre des représentants, devraient parvenir à mettre en accusation le président, le dernier mot reviendra ensuite au Sénat, à majorité républicaine, rendant pour l'heure très improbable une destitution.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Garage / Box / Garde-meuble
Garage / Box / Garde-meuble Agnac (47800) 60€ Découvrir
STUDIO T1 POUR CURE
STUDIO T1 POUR CURE Bagnoles de l'Orne Normandie (61140) 555€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen rue Damozanne
Caen rue Damozanne Caen (14000) 600€ Découvrir
Automobile
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Loue très beau camping-car Profilé
Loue très beau camping-car Profilé Darnétal (76160) 0€ Découvrir
Urgent, vends Peugeot 407
Urgent, vends Peugeot 407 Saint-Aubin-du-Cormier (35140) 1 300€ Découvrir
Bonnes affaires
Brise-vent châssis PVC blanc en angle
Brise-vent châssis PVC blanc en angle Authie (14280) 800€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
Trois volets battants en pvc couleur bois
Trois volets battants en pvc couleur bois Bénouville (14970) 0€ Découvrir
réfrigérateur congélateur
réfrigérateur congélateur Rouen (76000) 180€ Découvrir
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Un ambassadeur proche de Trump compromet le président dans l'affaire ukrainienne