En ce moment : LOVE TONIGHT - SHOUSE Ecouter la radio

Cherbourg-Octeville. Rassemblement à Cherbourg contre la réforme des retraites

Une centaine de personnes étaient rassemblées ce mardi 24 septembre 2019 à 10h30 devant la mairie de Cherbourg (Manche) suite à l'appel de la CGT contre la réforme des retraites, qui sera votée d'ici juillet 2020.

Cherbourg-Octeville. Rassemblement à Cherbourg contre la réforme des retraites
Un rassemblement devant la mairie ce mardi 24 septembre 2019 à Cherbourg, à l'appel, entre autres, de la CGT Educ'Action 50 contre la réforme des retraites. - Marthe Rousseau

Après la grève historique des agents de la RATP à Paris qui avait fortement perturbé le trafic le vendredi 13 septembre 2019, après la grève des avocats, des professionnels du soin, et du transport aérien quelques jours plus tard, et enfin, après la grève de la SNCF ce mardi 24 septembre 2019, la mobilisation se poursuit en réponse à l'appel de la CGT dans toute la France contre la réforme des retraites.

À Cherbourg (Manche), une centaine de personnes étaient réunies ce mardi 24 septembre 2019 devant l'hôtel de ville, à l'appel notamment de la CGT Educ'Action Manche. Des jeunes et des moins jeunes montrent ainsi leur préoccupation face à ce futur système "universel" et à l'âge "pivot" à temps plein, fixé à 64 ans selon les préconisations du haut-commissaire Jean-Paul Delevoye, qui a déposé ce texte à la mi-juillet.

Éric Simon est un retraité de la fonction publique, il travaillait à la ville de Cherbourg et manifeste aujourd'hui pour l'avenir de ses enfants. Il s'estime heureux d'avoir bénéficié d'une retraite basée sur ses 6 derniers mois de travail : "Si au contraire, on avait calculé le temps de mes 25 meilleures années, comme les carrières des fonctionnaires sont très linéaires, on aurait eu une perte de salaire énorme."

Place aux jeunes

Vincent Ladune, 50 ans, travaille chez EDF et devrait partir à la retraite d'ici huit années. Il espère ne pas voir cette date limite reportée. "Est-ce qu'il ne serait pas préférable de laisser partir les anciens qui veulent partir à la retraite et embaucher des jeunes à leur place ? Ce serait bénéfique pour l'économie du pays et pour les salariés", a-t-il suggéré au micro de Tendance Ouest.

Certains jeunes, justement, se sont déplacés ce mardi 24 septembre 2019, comme Quentin Hardy, 24 ans, animateur périscolaire et en centres aérés. Il souhaite de meilleures conditions de travail pour lui et pour ses collègues :

Quentin Hardy

Un système "universel" contesté

Laure Abisset, membre de la CGT et du conseil départemental de la Manche, reproche à cette réforme de ne pas prendre en compte la complexité de chaque corps de métier. Écoutez-la :

Laure Abisset

Une consultation citoyenne nationale aura lieu jusqu'en décembre 2020. Le premier "débat" commencera ce jeudi 26 septembre 2019 à Rodez (Aveyron) en présence d'Emmanuel Macron.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg-Octeville. Rassemblement à Cherbourg contre la réforme des retraites