En ce moment : Eyes Closed - Imagine Dragons Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Pitié-Salpêtrière: appels à la démission de Castaner et à son audition devant le parlement

Des élus d'opposition ont réclamé vendredi l'audition devant le Parlement de Christophe Castaner, d'autres exigeant la démission du ministre, au coeur d'une polémique pour ses propos sur une "attaque" de l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière le 1er mai.

Pitié-Salpêtrière: appels à la démission de Castaner et à son audition devant le parlement
Patrick Kanner, patron des sénateurs socialistes, le 29 mars 2019 à l'Elysée à Paris - Thomas SAMSON [AFP/Archives]

Le président des sénateurs PS, Patrick Kanner, a annoncé sur Twitter son intention de solliciter la convocation du ministre devant la commission des Lois du Sénat, "pleinement" justifiée selon lui par "l'analyse objective des faits à la Pitié-Salpêtrière et leurs commentaires pour le moins hasardeux".

Son homologue à l'Assemblée nationale, Valérie Rabault, demande elle aussi l'audition de M. Castaner devant la commission des Lois de l'Assemblée, estimant "nécessaire" que le ministre s'explique sur ses déclarations.

"S'il s'avérait que le ministre de l'Intérieur a relayé sciemment ou pas de fausses informations ou des informations non vérifiées, se trouverait dès lors nécessairement posée la question du maintien de la confiance que lui accordent le président de la République et le Premier ministre, avec les conséquences que cela implique", écrivent les députés PS dans un courrier adressé à la présidente de la commission des Lois de l'Assemblée, Yaël Braun-Pivet (LREM).

De leur côté, Eliane Assassi, présidente des sénateurs CRCE à majorité communiste, et André Chassaigne, président du groupe GDR à l'Assemblée, ont demandé dans un communiqué commun, à la fois "la convocation dans l'urgence du ministre de l'Intérieur par les commissions des lois du Parlement et la création d'une commission d'enquête parlementaire pour que toute la lumière soit faite sur les événements du 1er mai".

"Le ministre de l'Intérieur participe volontairement à l'aggravation des tensions, déjà nourries par le refus du chef de l'État et du gouvernement d'entendre les aspirations populaires", affirment-ils, l'accusant d'être un "provocateur et un manipulateur".

Plusieurs élus ont appelé à la démission du ministre, accusé de mensonges.

Christophe Castaner "doit partir, il n'est pas à la hauteur de sa fonction, il ne se comporte pas en homme d'État", a affirmé le député LFI du Nord Adrien Quatennens sur BFMTV, dénonçant un "mensonge" du ministre de l'Intérieur.

"Bien sûr qu'il doit démissionner parce qu'aujourd'hui on connait la réalité (...) Il a menti de manière éhontée. Place Beauvau, on a le roi des mythos et la réalité, c'est que le tissu de mensonges est la seule étoffe qui lui aille", s'est pour sa part exclamé le chef de file des communistes aux européennes, Ian Brossat, sur RTL.

"Il a menti, il a voulu manipuler l'opinion, il doit démissionner, ce n'est qu'une longue suite d'incompétences et de mensonges", a accusé le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan. Même exigence du candidat "frexit" aux européennes, Florian Philippot, qui l'accuse d'être "un menteur de l'Intérieur".

Raphaël Glucksmann, tête de liste Place publique/PS, a lui estimé sur France Bleu Périgord que le ministre devait être auditionné.

Tout en dénonçant un "emballement du gouvernement", la tête de liste UDI pour les Européennes, Jean-Christophe Lagarde, a refusé de se joindre aux appels à la démission. Tout comme Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, qui a déploré que M. Castaner ait "surréagi" mais qu'il fallait "en finir avec la culture de l'excuse". Le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, a dit prendre "acte du mea culpa" du ministre.

M. Castaner a reconnu vendredi qu'il n'aurait pas dû employer le terme "attaque" mais "intrusion violente", tout en récusant toute idée de démission.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Gîte
Gîte Sainte-Mère-Eglise (50480) 67€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du mardi 23 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Pitié-Salpêtrière: appels à la démission de Castaner et à son audition devant le parlement