En ce moment : MANIAC - SOUND OF LEGEND Ecouter la radio

Brésil: Bolsonaro "fomente la violence", dit Haddad à l'AFP

Fernando Haddad, le candidat de gauche à la présidentielle au Brésil, a affirmé samedi dans un entretien exclusif à l'AFP que son adversaire d'extrême droite Jair Bolsonaro "fomente la violence, y compris la culture du viol", à deux semaines du second tour.

Brésil: Bolsonaro "fomente la violence", dit Haddad à l'AFP
Fernando Haddad, candidat de gauche à la présidentielle au Brésil, lors d'un entretien exclusif avec l'AFP, à Sao Paulo le 13 octobre 2018 - NELSON ALMEIDA [AFP]

"Armer la population ne va rien résoudre", a ajouté le candidat du Parti des Travailleurs (PT), en référence à une proposition phare de Bolsonaro, favori du deuxième tour, de libéraliser le port d'arme alors que le pays connait une flambée de violence.

"Mon adversaire fomente la violence, y compris la culture du viol. Il a dit à une députée qu'il ne la violerait pas parce qu'elle ne le méritait pas. Vous voulez un signal plus fort?", a-t-il lancé, rappelant les propos de son adversaire à l'encontre de la députée du PT Maria do Rosario, datant de 2014.

Fernando Haddad, qui a obtenu 29% des voix au premier tour, contre 46% pour Bolsonaro, croit tout de même en ses chances de renverser la vapeur, même si le premier sondage de l'entre-deux tours donne le candidat d'extrême droite largement vainqueur (58% contre 42%).

"Il a toujours incité à la violence, imaginez une personne qui a pour héros un des plus grands tortionnaires du continent", a-t-il dit au sujet d'un hommage rendu dans le passé par Bolsonaro à un haut gradé accusé de torture durant la dictature (1964-85).

"Cette personne est en tête des sondages, mais elle va perdre", a déclaré l'ex-maire de Sao Paulo.

"Comment une personne qui prône l'intolérance peut promettre la sécurité?", a poursuivi celui qui a remplacé un mois avant le premier tour en tant que candidat du PT l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, incarcéré pour corruption et déclaré inéligible.

Une série d'agressions la semaine dernière de militants de gauche attribuée à des bolsonaristes a inquiété au Brésil et Bolsonaro avait dû appeler ses partisans au calme.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Brésil: Bolsonaro "fomente la violence", dit Haddad à l'AFP