Médiéval : Caen veut devenir une place forte en Normandie

Mardi 24 juillet 2018, c'est la troisième édition du Banquet Fantastique au sein du Château de Caen (Calvados). L'occasion pour le maire, Joël Bruneau, de réaffirmer son ambition pour le médiéval, dans sa ville. Entretien.

Médiéval : Caen veut devenir une place forte en Normandie

Une bataille de chevaliers lors du Banquet fantastique, en 2017. © Pauline & Mehdi

Par Floriane Bléas

Pourquoi avoir décidé de la création du Banquet Fantastique ?

"Parce que c'est important d'avoir un moment de rassemblement, comme le Banquet Fantastique. Il est destiné aux touristes mais aussi à tous les habitants de la ville et de l'agglomération. D'une manière générale, cette thématique médiévale permet de nous inscrire dans une stratégie pour faire de Caen une ville de destination. Il y a encore aujourd'hui trop de gens qui pensent qu'à Caen, la ville ayant été détruite, il n'y a rien à y voir. Nous voulons capitaliser sur la valorisation du site du château. C'est un site unique : il n'y a pas d'enceinte féodale de cette importance dans toute l'Europe du Nord."

Le tourisme mémoriel peut-être fait il un peu d'ombre au médiéval ?

"Il est très important et nous tenons absolument à le garder, à le développer. D'où les projets autour du Mémorial. Mais pour autant, c'est important d'avoir d'autres points d'accroche : nous n'inventons pas le fait que nous avons un patrimoine médiéval exceptionnel ! Nous essayons d'ailleurs d'obtenir un label européen sur le caractère exceptionnel de l'architecture de Guillaume le Conquérant, qui a ensuite été décliné en Angleterre mais également dans toute l'Italie du Sud et en Sicile."

Bayeux a ses Médiévales, la Région veut faire de Domfront dans l'Orne une "locomotive" du médiéval, Rouen est médiévale par excellence… La bataille est engagée en Normandie ?

"Vous oubliez Falaise ! L'intérêt, c'est qu'on sache travailler en circuit, pour garder les touristes, notamment étranger, le plus longtemps possible dans la région. D'où les connexions qui doivent absolument se faire."

    • Lire aussi: A Bayeux, on festoie comme jamais

Les Caennais eux-mêmes sont-ils suffisamment ambassadeurs du médiéval ?

"L'un des objectifs, c'est que chacun prenne conscience, localement, de la valeur de ce lieu ! Nous y accordons une importance toute relative car nous y sommes habitués. Mais la Ville travaille à la mise en valeur extérieure de l'enceinte féodale. Nous avons confié une mission à un paysagiste et un éclairagiste, de renom international tous les deux. Leurs propositions seront présentées à l'automne. Ensuite, il y aura toute la déclinaison à l'intérieur du château, pour que ça devienne un lieu qu'on visite, qu'on ne traverse pas simplement."

Pratique. Le Banquet Fantastique, mardi 24 juillet 2018 de 11h à 23h au Château de Caen. Gratuit. Au programme : déambulations, spectacles, ateliers, chasse aux trésors, marché médiéval, expositions et plus encore en cliquant ici

TOP NORMANDIE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES