En ce moment : SNOW (HEY HO) - RED HOT CHILI PEPPERS Ecouter la radio

Rouen. Il s'invite dans un appartement vide et le détériore à Rouen

Le prévenu jugé mardi 26 juin 2018 devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) est accusé de dégradation et destruction de bien immobilier. 

Rouen. Il s'invite dans un appartement vide et le détériore à Rouen
Le prévenu a affirmé ensuite qu'il cherchait seulement un endroit où passer la nuit. - Patrick Joliff

La police est appelée vers trois heures du matin le 12 juillet 2017 dans un immeuble de Rouen (Seine-Maritime) par une locataire qui entend des bruits d'enfoncement d'une porte et de coups portés aux murs. À l'arrivée des policiers, le prévenu ne semble pas s'inquiéter. On le découvre en état d'ébriété complet et porteur d'une arme blanche, en l'occurrence un couteau. Le sol est jonché des débris du verrou fracturé et de la porte enfoncée d'un appartement vide.

Entendu au commissariat, il déclare qu'il voulait mettre le feu à l'appartement puis, un peu dégrisé, dit qu'il cherchait simplement un endroit pour dormir. Il revendique son statut de sans domicile fixe, et revenait ce soir-là d'une réunion nocturne entre amis au cours de laquelle beaucoup d'alcool a été consommé. 

Il veut se racheter

"Je ne me souviens plus très bien", dit-il lors de l'audience devant le tribunal correctionnel de Rouen et assure qu'il n'était pas venu pour voler quoi que ce soit. Il cherche également à minimiser son geste en affirmant que les mots proférés n'étaient que des paroles en l'air. Son casier judiciaire fait état de cinq mentions pour violences sous l'empire de l'alcool et à la suite desquelles il a déjà été incarcéré.

Le procureur de la République déclare : "quel dommage de compromettre les efforts faits jusqu'alors", faisant allusion à la volonté affichée du prévenu pour se réinsérer et aux démarches entreprises. La défense renchérit : "le prévenu a un véritable projet de réinsertion". À l'issue de ses délibérations, le tribunal le reconnaît coupable et le condamne à une peine amende de trente jours à 10 euros par jour. 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Il s'invite dans un appartement vide et le détériore à Rouen