En ce moment : Pause - MALO Ecouter la radio

Lonrai. Les petits patrons ne sont pas des percepteurs

La section de l'Orne de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment a tenu son assemblée générale annuelle vendredi 1er juin 2018 à Lonrai, près d'Alençon (Orne). L'occasion d'exprimer l'opposition des petits chefs d'entreprise à être contraints d'effectuer le prélèvement à la source de l'impôt de leurs salariés.

Lonrai. Les petits patrons ne sont pas des percepteurs
Stéphane Boisbluche, président de la CAPEB de l'Orne. - Eric Mas

La CAPEB de l'Orne, confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment, a tenu son Assemblée Générale annuelle à Lonrai, près d'Alençon (Orne), vendredi 1er juin 2018.

Les patrons de très petites entreprises y ont exprimé leurs inquiétudes du moment, parmi lesquelles le surcroît de travail et de coût que représentera pour eux le prélèvement des impôts à la source. Ça n'est pas notre boulot, explique Stéphane Boisbluche, le président de la Capeb Ornaise :

Stéphane Boisbluche

Inquiétudes routières

L'actualité de la route est parmi les autres inquiétudes de ces petits patrons. Notamment la baisse de la vitesse à 80km/h, qui va alourdir leur masse salariale, sans répercussion possible sur leurs factures :

Stéphane Boisbluche

Toujours au chapitre des charges financières liées à la route, figure l'augmentation sans précédent du prix des carburants, qui vient grignoter le résultat des entreprises :

Stéphane Boisbluche

Trouver des jeunes

Les professionnels du bâtiment sont inquiets car la relève n'est pas là : ils éprouvent d'énormes difficultés à recruter des jeunes, alors même que la profession vieillit et que de nombreux départs vont s'y produire dans les proches années à venir. Stéphane Boisbuche souhaite que chaque entreprise puisse recruter un apprenti :

Stéphane Boisbluche

Concurrence déloyale

Autre inquiétude des professionnels du bâtiment : la multiplication de démarchages véreux par des entreprises non-artisanales et non qualifiées, au domicile de particuliers, qui souvent se font arnaquer :

Stéphane Boisbluche

Une bonne santé dans la construction, des inquiétudes dans la rénovation

En 2017, le solde création/radiation des entreprises artisanales du bâtiment était positif : +34 entreprises dans l'Orne, chiffre qui reflète la relativement bonne santé de ce secteur. Toute fois, 60 % ne sont que des micro-entreprises. Et avec des disparités qui risquent d'augmenter entre celles de la construction, et celles de la rénovation :

Stéphane Boisbluche

Les artisans espèrent donc une oreille attentive du gouvernement quant aux mesures fiscales qui incitent les propriétaires à faire des travaux :

Stéphane Boisbluche

Convention avec les pompiers

Cette AG de la CAPEB de l'Orne s'est achevée par la signature d'une convention entre les professionnels du bâtiment et le Service départemental d'incendie et de secours de l'orne, pour la mise à disposition de personnels, pour renforcer les rangs des sapeurs-pompiers volontaires :

Stéphane Boisbluche

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Lonrai. Les petits patrons ne sont pas des percepteurs