En ce moment : ALGORITHM - CHARLIE WINSTON Ecouter la radio

Caen. Répartiteurs de chauffage : mode d'emploi

En 2018, les répartiteurs de chauffage sont obligatoires dans de nombreux immeubles collectifs en France. Mais de quoi s'agit-il ? Mode d'emploi.

Caen. Répartiteurs de chauffage : mode d'emploi
Des sanctions sont prévues en cas de non-respect de l'obligation d'individualiser les frais de chauffage. La plupart des immeubles collectifs sont tenues d'en être équipés. - Maxence Gorréguès

Depuis le 1er avril 2017, les répartiteurs de frais de chauffage sont obligatoires dans les immeubles collectifs* à usage principal d'habitation qui sont équipés d'un chauffage commun qui fournit à chacun, une quantité de chaleur réglable par l'occupant. "C'est la première chose à bien comprendre, explique Nicolas Marie, conseiller info-énergie chez Biomasse Normandie, une association qui offre aux particuliers des informations gratuites, neutres et objectives sur la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables. Il faut distinguer les logements collectifs où les habitants ont un compteur individuel et qui ne sont pas concernés, et les autres où jusqu'à présent, leur consommation était évaluée sur la base de la taille de leur logement, au tantième." L'objectif est de mieux distinguer ce que chaque foyer consomme en termes d'énergie.

La facture ne baisse pas forcément

Les répartiteurs sont fixés de façon verticale sur les radiateurs pour mesurer la température à leur surface, ainsi qu'à dix centimètres de leur point de fixation. "D'où l'importance de ne pas placer un meuble devant puisque sinon, l'appareil va enregistrer une mesure bien supérieure à l'air de la pièce qui ne va pas correspondre à la consommation réelle de la personne". La remarque a son importance puisque les frais de combustible ou d'énergie sont ensuite ventilés à raison de 30% des frais communs répartis en fonction des règles applicables à l'immeuble et les 70% restant, le sont en tenant compte des consommations mesurées. "Les logements qui sont bien exposés et bien isolés verront donc probablement leur facture de chauffage baisser, alors que ceux qui sont orientés vers le nord, risquent eux de voir la note partir à la hausse".

Reste à savoir si à moyen terme, les particuliers réduiront leur consommation, l'un des buts poursuivi par le gouvernement qui a soutenu cette mesure. "Pas sûr que la facture baisse d'une façon générale, puisqu'il faut compter au minimum 7 € par an et par répartiteur", rappelle Nicolas Marie.

* Pour les immeubles dont la consommation de chauffage est supérieure à 150 kWh/m2 de surface habitable (SHAB) par an.

Pratique. Tél. 0808 800 700 - www.energie-info.fr

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Répartiteurs de chauffage : mode d'emploi