En ce moment : IN MY BONES - RAY DALTON Ecouter la radio

PSG-Caen (4-2) : Malherbe impuissant au Parc

Le Stade Malherbe s’est logiquement incliné face au club de la capitale, même si les hommes de Franck Dumas ont ouvert la marque dès la 13’ minute de jeu. L’expulsion de Benjamin Nivet trois minutes plus tard a ensuite été des plus préjudiciables.

PSG-Caen (4-2) : Malherbe impuissant au Parc

Un match n’est jamais joué d’avance. Ni les statistiques, ni la réputation d’une équipe peutent lui permettre de s’asseoir sur son statut. Quelqu’il soit. Les hommes de Franck Dumas le savaient bien. Après avoir courbé l’échine devant les offensives parisiennes dans les dix premières minutes, notamment sur une frappe contrée de Xavier Pastore (8’), les Caennais firent taire un Parc des Princes bondé.

Sur un corner exécuté côté gauche par Frédéric Bulot, Thomas Heurtaux venait couper la trajectoire du ballon pour ouvrir le score (0-1, 13’).Frustrés, les Parisiens reprenaient rapidement le contrôle des opérations. Nênê trouvait alors Kévin Gameiro qui partait défiait Alexis Thébaux. L’ancien Lorientais tentait alors un lobe qui filait mourir sur l’arrête de la cage caennaise (16’). Sur l’offensive suivante et dans la confusion, Benjamin Nivet crochetait l’avant-centre du PSG. Sans hésiter, l’arbitre indiquait le point de pénalty avant que Nênê ne se charge de la sentence pour égaliser (1-1, 19’). Rassurés, les Parisiens n’en demeuraient pas moins entreprenants. Sur une excellente remise de Jérémy Menez, Mathieu Bodemer envoyait le cuir au dessus de la transversale (20’). Il fallait ensuite qu’Alexis Thébaux fasse preuve de fermeté devant la lourde frappe de Nênê (21’).

Les Rouge et Bleu laissaient passer l’orage, sans trop pouvoir y faire grand-chose il est vrai. Mais exploitant bien leurs deux joueurs de couloir, ils maintenaient une certaine pression sur le bloc défensif parisien. Frédéric Bulot faisait ainsi la différence côté gauche pour trouver la reprise un peu timide de Pierre-Alain Frau au premier poteau (25’). L’ancien attaquant lillois faisait à nouveau passer des sueurs froides au Parc après une incroyable remontée de balle de Thomas Heurtaux qui venait de perforer tout le bloc parisien. Mais Salvatore Sirigu sortait le grand jeu (44’). Revanchard, PAF adressait sur la phase de jeu suivante un missile sur la barre adverse (45’).

Paris a su accélérer

Au retour des vestiaires, les Parisiens ne perdaient pas de temps. Il fallait deux tacles successifs de Leca (46’), puis Heurtaux (47’), pour éviter le pire. Une première alerte de Jérémy Menez juste au dessus (51’), puis de Kévin Gameiro qui cadrait (54’) illustraient les bonnes intentions parisiennes. Sur une balle en profondeur apparemment anodine, Grégory Leca se faisait chiper le ballon par Kévin Gameiro alors que le ballon s’apprêtait à sortir. Il remisait alors pour Jérémy Ménez qui trompait Alexis Thébaux (2-1, 56’).

Peu après l’heure de jeu Franck Dumas faisait alors entrait du sang frais en pointe à la place de Pierre-Alain Frau. Mais ce n’est pas M’Baye Niang qui se montrait le premier dangereux. Nicolas Seube, plein axe décochait une bonne frappe, parfaitement repoussé par le portier parisien (70’). Caen passait tout prêt de l’égalisation sur corner (72’). C’est finalement le PSG qui enfonçait un peu plus le coup. Sur un fait de jeu plus litigieux, l’arbitre accordait un nouveau pénalty que Nênê se chargeait de transformer (3-1, 76’). Une tête bien placée de Van Dam venait relancer l’intérêt de la rencontre (3-2, 82’).

Les Caennais ne parvenaient plus à mettre la pression sur le bloc parisien. Au contraire, les hommes d’Antoine Kombouaré restaient menaçants en contre. Jean-Christophe Bahebeck renversait le jeu pour trouver Xavier Pastore. Un contôle parfait et une reprise de l’extérieur plus tard, le PSG se mettait définitivement à l’abri (2-4, 88’)

La feuille de match

PARIS-CAEN : 4-2 (1-1)

Samedi 26 octobre 2011 - 12e journée de Ligue 1

Buts : Heurtaux (13’) et Van Dam (82’) pour Caen, Nênê (sp, 16’, 76’), Menez (56’) et Pastore (88’) pour Paris.

Cartons jaunes : Heurtaux (64’) et Frau (65’) pour Caen, Armand (33’) et Menez (72’) pour Paris

Carton rouge : Nivet pour Caen (16’)

Paris : Sirigu - Sakho, Camara, Armand, Jallet - Sissoko (Tiéné, 72’), Bodmer, Nene (Ceara, 89’), Pastore, Menez (Bahebeck, 72’) - Gameiro

Caen : Thébaux - Raineau, Heurtaux, Leca (Fajr, 75’), Van Dam - Seube, Nivet, Bulot, Hamouma - Frau (Niang, 65’), Traoré (Proment, 18’).

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
PSG-Caen (4-2) : Malherbe impuissant au Parc