Prix Bayeux : des bébés extirpés des bombardements ont touché les jeunes

Prix Bayeux : des bébés extirpés des bombardements ont touché les jeunes

Cette photo prise par Ameer Alhalbi a été primée au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre du 2 au 8 octobre 2017. © AFP

Le
Par : Maxence Gorréguès

Au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, le photographe syrien Amir Alalbi a remporté, mardi 3 octobre 2017, le prix "Regard des jeunes de 15 ans" pour une photo prise en juin 2016 à Alep.

Sur la photo primée, des casques blancs et des habitants évacuent deux nouveaux nés, après une attaque du régime syrien, dans une rue en ruine d'Alep en Syrie. C'est ce cliché que 12 000 jeunes ont plébiscité, mardi 3 octobre 2017, dans le cadre du prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre qui se déroule jusqu'au dimanche 8 octobre 2017. Amir Alalbi qui collabore avec l'Agence France Presse l'avait prise en juin 2016.

12 000 jeunes mobilisés

Cette année, plus de 530 classes soit près de 12 000 jeunes ont pris part au vote. Un record pour les organisateurs. Des jeunes de France, mais aussi d'Allemagne, des États-Unis, d'Italie, de Tunisie, du Royaume-Uni et de Lituanie se sont impliqués dans ce prix.

"Je suis très heureux d'apprendre que les élèves ont sélectionné ma photo. Cela compte beaucoup pour moi, tout comme pour ma ville, Alep. Et je voudrais que les élèves sachent que je n'étais guère plus âgé qu'eux quand j'ai pris cette photo: j'avais 20 ans…", a commenté le lauréat.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques