En ce moment : Illusion - DUA LIPA Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois
Vue générale de Shanghai en mai 2015 - JOHANNES EISELE [AFP/Archives]

Originaire de l'Eure (ouest de la France), Laurent Fortin était parti en décembre 2016 à Shanghaï pour travailler dans un centre de production d'un petit groupe français, Farine Bakery, selon le texte de la pétition postée par ses proches sur le site Change.org.

Interrogé par l'AFP, le Quai d'Orsay a assuré que "les autorités françaises suivent avec la plus grande attention la situation de notre compatriote détenu à Shanghaï depuis mars 2017."

"Les services consulaires français à Shanghaï sont en contact régulier avec les autorités chinoises pour suivre le déroulement de la procédure judiciaire, dans le cadre de l'exercice de la protection consulaire", ajoute le ministère.

"Des agents consulaires ont pu rencontrer notre compatriote à cinq reprises depuis son incarcération, pour la dernière fois le 26 juillet (...) Nos services, à Paris comme à Shanghaï, sont en relation étroite avec sa famille, afin de la tenir régulièrement informée."

M. Fortin, 48 ans, a été interpellé le 23 mars avec sept autres employés de Farine Bakery, après un contrôle des autorités de régulation locales ayant mis à jour des stocks de farine "périmés", selon la presse d'État chinoise.

Le patron et fondateur de Farine Bakery, en revanche, ne se trouvait pas en Chine lors de ces interpellations.

"Nous réclamons la libération immédiate de Laurent ainsi qu'une réelle implication de notre gouvernement", conclut la pétition, assurant que le pâtissier s'était plaint des conditions d'hygiène dans l'entreprise sans être écouté par sa direction.

Pétition adressée au président Macron

La pétition a été adressée au président Emmanuel Macron et au ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Les autorités shanghaïennes n'ont pas pu être jointes mercredi par l'AFP.

Le quotidien officiel Shanghai Daily avait rapporté le 28 mars que Laurent Fortin -- qualifié par le journal de "responsable de la production" -- et trois de ses collègues chinois avaient été inculpés par les procureurs du quartier shanghaïen de Minhang, accusés d'avoir "utilisé des farines périmées".

Quatre boulangeries gérées par Farine Bakery ont été fermées suite au contrôle sanitaire, ces établissements ayant "contrevenu aux réglementations chinoises interdisant d'utiliser des produits au-delà de la date d'expiration", selon le responsable d'une autorité sanitaire cité par le quotidien shanghaïen.

Déclenchée par une vidéo tournée par un ex-employé, l'affaire avait causé un vif émoi parmi les internautes chinois, la chaîne de boulangeries vantant précisément la qualité de ses farines pour justifier des prix de vente élevés.

Farine Bakery avait reconnu en mars, dans un communiqué en mandarin, avoir "de toute évidence commis une erreur", expliquant s'être référé aux "dates limites de consommation optimale" mais "sans réaliser que les normes chinoises étaient plus strictes".

Les "dates d'expiration" des farines incriminées allaient de juillet 2016 au 5 mars 2017, rapporte le Shanghai Daily, citant le Bureau de supervision du marché du quartier de Minhang, responsable du contrôle initial.

Cette administration soupçonne l'entreprise d'avoir utilisé des "farines périmées" pour confectionner et distribuer quelque 3.800 pains après le 6 mars.

Depuis son interpellation, le Français est détenu dans des conditions difficiles, et ne disposait au début de sa détention ni d'un lit ni d'une chaise dans sa cellule, a affirmé à l'AFP son frère David Fortin, demeurant à Bourg-Achard (Eure).

"Il risque entre un an et quinze ans de détention, selon le chiffre d'affaires réalisé, alors qu'il n'était que le salarié de l'entreprise", a par ailleurs déclaré au quotidien régional Paris Normandie sa mère Jeannine Fortin, qui a pu échanger des courriers avec le détenu.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du samedi 25 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois