En ce moment : MON ROI - CAMELIA JORDANA Ecouter la radio

La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

La filière camembert AOP de Normandie est bien décidée à défendre son savoir-faire et à ne pas se regarder mourir face aux méthodes industrielles. Elle lance une campagne "d'éducation" du 28 octobre au 13 novembre prochain, présentée à Paris aujourd'hui.

La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

C'est sur Internet et dans plus de 700 fromageries de France que la filière camembert AOP de Normandie a décidé de communiquer du 28 octobre au 13 novembre.

L'objectif est de promouvoir le camembert d'Appellation d'Origine Protégée (AOP) auprès du grand public "avant qu'un savoir-faire hérité du XVIIIe siècle ne se perde au profit de méthodes industrielles et d'une concurrence qui entretiennent la confusion du consommateu".

L'AOP donne la garantie d'un produit fabriqué selon un savoir-faire transmis de génération en génération et répondant à un cahier des charges très strict, imposant notamment une mise aux normes des exploitations et plusieurs dizaines de milliers d'analyses biologiques par an.

"Loin du folklore", la filière veut défendre une "démarche moderne".

Elle met en avant une production "non délocalisable", "respectueuse de la biodiversité" et qui constitue un gisement de "5.000 emplois", a expliqué Patrick Mercier, producteur laitier dans l'Orne.

"Il faut quasiment une journée pour faire un vrai camembert. Mais en Normandie, on est un peu taiseux et si on avait quelque chose à apprendre aujourd'hui, c'est comment vendre un produit que l'on a tendance à garder pour nous", a expliqué à l'AFP Thierry Graindorge, propriétaire d'une fromagerie familiale fondée en 1910 et qui produit 10.000 camemberts par jour.

Pour se faire mieux connaitre, la filière va donc distribuer des brochures explicatives et offrir des dégustations gratuites.

L'ensemble de la filière camembert AOP de Normandie regroupe 700 producteurs, fournisseurs de quelque 50 millions de litres de lait par an, et 9 fromageries qui les ont transformés en 4.316 tonnes de camembert, soit plus de 15 millions de pièces, l'an dernier.

Un tiers de la production est destiné aux petits détaillants, près de deux tiers aux grandes surfaces et environ 10% sont exportés dans les pays limitrophes (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, etc.) ou au Japon, très friand de fromage au lait cru.

Source AFP.

Bonus AUDIO / On en parle avec Thierry Graindorge, le patron de la fromagerie du même nom, qui produit 10 000 camemberts par jour, à Livarot. Écoutez ce qu'il pense de cette initiative.   

 

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs