Solitaire du Figaro : une nuit d'enfer sur mer pour les skippers de Normandie

Solitaire du Figaro : une nuit d'enfer sur mer pour les skippers de Normandie

Alexis Loison (Custo Pol) lors de la 1ere étape de la Solitaire Urgo Le Figaro 2017 entre Bordeaux et Gijon. © Alexis Courcoux

Le
Par : Célia Caradec

Les skippers de la Solitaire du Figaro ont subi une nuit très agitée, du lundi 5 au mardi 6 juin 2017. Plusieurs avaries... et des cirés trempés !

Première épreuve pour les skippers de la Solitaire du Figaro, partis dimanche 4 juin 2017 de Bordeaux (Gironde) pour rallier Gijón en Espagne. Cette deuxième nuit a été ponctuée par des vents de 50 noeuds, soit près de 90 km/h.

Delamare perd son grand spi

Beaucoup de problèmes de voile en début de nuit pour la Fermanvillaise Sophie Faguet. Le jeune Éric Delamare, skipper d'Ouistreham qui navigue sur le bateau Région Normandie, a perdu son grand spi aux alentours de 4h du matin.

Deux Normands sont parvenus à se maintenir dans le top 10, le Havrais Charlie Dalin et le Cherbourgeois Alexis Loison. Ce dernier raconte sa nuit d'enfer : "on s'en est pris plein la tête (...) Il fallait faire en sorte de préserver le bateau, il y a eu 2-3 heures pendant lesquelles je ne pensais plus trop régate, mais je pensais plutôt à comment me sortir de cette situation".

0:00
0:00

"On s'en est pris plein la tête"

Contrairement à Alexis Loison, Charlie Dalin avait emporté une combinaison sèche. "Ça a tapé fort", confirme le Havrais, qui compare son bateau à "une machine à laver". Il espérait pouvoir dormir et manger un peu ce mardi, dans la matinée.

CLASSEMENT A 11H20 : Charlie Dalin 4e, Alexis Loison 7e, Sophie Faguet 14e, Éric Delamare 31e


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques