En ce moment : PHOTOMATON - JABBERWOCKY Ecouter la radio

Attentat de Londres: ce que l'on sait

Sept personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées lors d'un attentat dans la capitale britannique samedi soir. Trois assaillants dans une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge puis ont poignardé des passants, avant d'être abattus par la police.

Publié le 04/06/2017 à 13h40
Attentat de Londres: ce que l'on sait
Policiers et secouristes au chevet d'une personne blessée après un attentat à Londres, le 3 juin 2017 - DANIEL SORABJI [AFP]

Voici ce que l'on sait de cette attaque, intervenue douze jours après un attentat suicide à Manchester, qui a fait 22 morts et plus de 100 blessés, et cinq jours avant des élections législatives au Royaume-Uni.

Que s'est-il passé?

Les services de secours ont été appelés peu avant 22H10 locale (21H10 GMT) suite à des témoignages faisant état d'une camionnette fonçant dans la foule sur le pont de London Bridge. Très vite, d'autres témoignages ont fait état d'attaques au couteau dans le quartier voisin, très à la mode, de Borough Market, sur la rive sud de la Tamise.

La camionnette blanche, qui roulait à 80 km/h d'après une journaliste de la BBC présente sur les lieux, a fini sa course dans la clôture entourant la cathédrale de Southwark. Les trois assaillants, armés de couteau, se sont alors précipités dans des bars proches, particulièrement bondés en cette soirée de finale de Ligue des Champions de football qui était diffusée dans les pubs.

La police armée est intervenue rapidement a tué les trois suspects dans les huit minutes qui ont suivi le premier appel d'urgence, a expliqué la Première ministre Theresa May. Les suspects portaient "ce qui semblaient être des vestes explosives, mais la police a détermine qu'elles étaient fausses et étaient portées dans le seul but de provoquer la panique", a-t-elle ajouté.

Plus témoins ont rapporté avoir entendu les agresseur crier "C'est pour Allah".

Combien de victimes?

Sept personnes ont été tuées, d'après Mme May, et 48 personnes ont été hospitalisées dans divers établissements de Londres, dont "de nombreuses" pour lesquelles le pronostic vital est engagé. Un membre de la police des Transports britannique accouru sur les lieux a été grièvement poignardé au visage et à la jambe.

Les services ambulanciers ont aussi soigné des blessés plus légers sur les lieux de l'attentat.

Un témoin a parlé de "cinq ou six" personnes renversées sur le pont, dont une femme projetée en l'air sous la force de l'impact. D'autres témoins ont évoqué de nombreuses personnes attaquées au couteau à Borough Market.

Parmi les blessés figurent quatre Français, dont un grièvement touché, a annoncé le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. Un Australien figure aussi parmi les blessés.

Où l'attaque a-t-elle eu lieu?

Le London Bridge est un des principaux axes desservant le quartier des affaires de Londres, la City.

Borough Market, situé dans le prolongement du pont, sur la rive sud de la Tamise, est connu pour son marché alimentaire. C'est un lieu couru de la vie nocturne londonienne et ses cafés, bars et restaurants sont souvent remplis le samedi soir.

Non loin se trouve la gare fréquentée de London Bridge et le gratte-ciel The Shard, le plus haut du Royaume-Uni.

Quelles sont les réactions?

Le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni est au niveau "critique", soit celui d'un attentat "hautement probable". La police armée et les services de secours se sont rapidement rendus sur les lieux de l'attaque.

La gare de London Bridge a été fermée et la police a rapidement bouclé la zone.

La Première ministre britannique, Theresa May, a dénoncé l'"idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste" et rendu hommage "au grand courage et à la réaction rapide" des forces de police.

Le maire de Londres Sadiq Khan a fustigé "une attaque délibérée et lâche contre des Londoniens innocents et des visiteurs de notre ville qui profitaient d'un samedi soir".

De nombreux dirigeants internationaux ont condamné l'attentat, de l'Américain Donald Trump au Russe Vladimir Poutine en passant par l'Allemande Angela Merkel, le Français Emmanuel Macron et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Galerie photos
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Attentat de Londres: ce que l'on sait