En ce moment : Tattoo - LOREEN Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Indonésie: Jakarta élit son gouverneur sur fond de tensions religieuses

Le gouverneur chrétien de Jakarta tente mercredi de décrocher un nouveau mandat dans la capitale indonésienne, malgré un procès pour insulte à l'islam, lors d'un scrutin test pour la tolérance religieuse dans le pays musulman le plus peuplé au monde.

Indonésie: Jakarta élit son gouverneur sur fond de tensions religieuses
Basuki Tjahaja Purnama, le 19 avril, à Jakarta - BAY ISMOYO [AFP/Archives]

Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, est opposé à l'ancien ministre de l'Education, Anies Baswedan, de confession musulmane. Le résultat du second tour de cette élection s'annonce serré à l'issue d'une campagne marquée par des tensions religieuses exacerbées par la comparution en justice depuis fin 2016 du gouverneur sortant jugé pour blasphème.

Le scrutin est aussi un terrain d'affrontement entre grands acteurs politiques du pays qui considèrent l'influent poste de gouverneur de la capitale de 10 millions d'habitants comme un tremplin pour l'élection présidentielle de 2019.

Les bureaux de vote ont ouvert à 07H00 (00H00 GMT). Quelque 7,2 millions d'électeurs essentiellement musulmans ont jusqu'à 13H00 (06H00 GMT) pour se rendre aux urnes. Plus de 60.000 membres des forces de l'ordre sont mobilisés pour assurer la sécurité.

Ahok, le premier gouverneur non musulman depuis un demi-siècle et le premier issue de la minorité chinoise, va-t-il pouvoir se maintenir à son poste en étant élu? Des estimations provisoires seront publiées peu après la fermeture des bureaux de vote.

Il avait accédé automatiquement à cette fonction en 2014, après l'élection à la présidence de son prédécesseur Joko Widodo, dont il était alors l'adjoint déjà très populaire.

Connu pour son franc-parler, Ahok avait déclaré en septembre que l'interprétation par certains oulémas (théologiens musulmans) d'un verset du Coran, selon lequel un musulman ne doit élire qu'un dirigeant musulman, était erronée, provoquant une vague de contestation dans ce pays qui compte près de 90% de musulmans.

Cette déclaration a été instrumentalisée par des islamistes partisans de la ligne dure et des musulmans conservateurs qui ont organisé des manifestations géantes fin 2016 dans la capitale. Le gouverneur a ensuite été inculpé de blasphème, délit pour lequel il risque jusqu'à cinq ans de prison.

Pluralisme face à islam politique

Malgré de vives protestations contre lui, Ahok, 50 ans, est arrivé en tête au premier tour le 15 février, avec 43% des voix. Son rival, Anies, 47 ans, avait obtenu 40% des suffrages.

Le troisième candidat, Agus Yudhoyono, fils d'un ancien président et lui aussi musulman, avait recueilli 17%. Il n'a donné aucune consigne de vote.

Pendant la campagne de l'entre-deux tours, le rival d'Ahok a été critiqué pour avoir rencontré des dirigeants islamistes partisans d'une ligne dure, en vue d'accroître ses chances de succès. Car, pour nombre d'électeurs, la question se pose en ces termes: peut-on élire un gouverneur non musulman?

Pour l'analyste Tobias Basuki, cette élection, "c'est le pluralisme en Indonésie opposé à un nouveau type d'islam politique attisé par des islamistes partisans d'une ligne dure".

Les accusations visant Ahok sont un exemple très en vue de l'intolérance religieuse qui s'est accrue ces dernières années en Indonésie, avec une forte hausse des attaques visant les minorités et une influence croissante des islamistes radicaux.

Des observateurs redoutent aussi une discrimination à l'égard de la minorité chinoise dont est issu Ahok, qui représente moins de 10% de la population. En 1998, des émeutes et pillages visant des Indonésiens d'origine chinoise avaient fait plus d'un millier de morts.

Cependant, l'immense majorité des Indonésiens musulmans pratiquent une forme modérée de l'islam et vivent harmonieusement aux côtés des représentants des minorités chrétienne, bouddhiste et hindoue.

Ahok est devenu un gouverneur populaire à la faveur de sa détermination pour lutter contre la corruption très répandue dans la fonction publique et à entreprendre des réformes à Jakarta, métropole engorgée et désorganisée.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du mercredi 19 juin
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Indonésie: Jakarta élit son gouverneur sur fond de tensions religieuses