En ce moment : TAKE MY BREATH - THE WEEKND Ecouter la radio

Le 29 février, date maudite par les futurs parents

Lundi 29 février : un jour comme tous les autres a priori, même s'il n'existe qu'une fois tous les quatre ans... Mais pour les futurs parents qui attendent un enfant, ce jour-là n'est pas forcément celui qu'ils choisiraient pour mettre leur bébé au monde.

Le 29 février, date maudite par les futurs parents
Maxime et sa moitié attendent leur deuxième enfant. Mais pas pour ce 29 février, espéraient-ils.

C'est un signe qui ne trompe pas : dans les deux maternités de la ville, le CHU de Caen et la Polyclinique du Parc, pas une seule césarienne n'a été programmée ce lundi 29 février. Si la plupart du temps les parents attendent avec grande impatience la naissance de leur dernier, ce 29 février marque une parenthèse dans leur attente... Ecoutez par exemple Maxime, trentenaire caennais, qui attend d'un jour à l'autre son deuxième enfant. Mais préfèrerait une autre date anniversaire que celle-là :

Le 29 février, date maudite par les futurs parents



D'autres ont eu "moins" de chance, comme en témoigne Matthieu Piriou, sage-femme à la Polyclinique du Parc :

Le 29 février, date maudite par les futurs parents



Mais pour ce problème-là, la science n'a pas la clé : pas question de retarder l'accouchement, ni de l'avancer, sauf si la date du terme a déjà été atteinte. "Le travail spontané n'est pas maîtrisable, mais s'il s'agit d'une césarienne programmée, alors cela se discute avec l'obstétricien. De la même façon, la possibilité de déclencher l'accouchement lorsque le terme a été atteint est modulable à quelques jours près", témoigne Sylvie Lefebvre, sage-femme libérale.

Alors pour ces futurs parents, seule solution, celle de Mathilde, bientôt maman pour la deuxième fois :

Le 29 février, date maudite par les futurs parents

L'essentiel étant, tout le monde en est convaincu, que le bébé arrive en pleine forme. Et comme le dit avec philosophie Matthieu Piriou : "naître un 29 février, c'est avoir quelque chose en plus... Il ne faut pas rester bloqués sur une affaire de date, puisqu'on n'a aucune façon de l'éviter !"

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le 29 février, date maudite par les futurs parents